5.9 C
New York
mardi, mars 5, 2024

Buy now

spot_img

France: Le chef du gouvernement a un peu expédié son discours pour remercier le démissionnaire ministre de l’Intérieur

Le chef du gouvernement a un peu expédié son discours pour remercier le démissionnaire ministre de l’Intérieur, dont il va assurer l’intérim.
Difficile de ne pas remarquer le manque de chaleur entre eux. Ce mercredi matin, la passation de pouvoir entre Gérard Collomb et le désormais ministre de l’Intérieur par intérim, Edouard Philippe, a été rapide, voire expéditive.

Après une longue attente seul devant les caméras, sur le perron de la place Beauvau, le candidat à la mairie de Lyon a, lui, pris son temps pour dire combien il regrettait de devoir partir et combien il avait aimé son ministère. « Il restera toujours une petite part de vous dans mon cœur », a-t-il notamment assuré à ses collaborateurs. Et de bouder au passage totalement Emmanuel Macron, avec qui il avait plusieurs fois confié entretenir une « relation quasiment fusionnelle ».

Philippe bref, visage fermé
Pendant son discours, Gérard Collomb a toutefois semblé éviter de regarder le chef du gouvernement. Qui lui a visiblement rendu la politesse en rendant hommage a minima à son travail. N’esquissant pas un sourire lors de l’intervention de son prédécesseur, Edouard Philippe ne s’est pas étendu sur l’aspect humain, pourtant très important entre Emmanuel Macron, Gérard Collomb et lui-même pendant les premiers mois de gouvernance. Pour autant, des tensions existaient déjà entre les deux hommes, notamment au moment du débat sur les 80 km/h sur les routes secondaires de l’Hexagone : une marotte du Premier ministre, que Gérard Collomb ne s’était pas privé de critiquer.

Si les mots étaient bien là, dans son très court discours, le langage corporel du Premier ministre trahissait une indéniable tension. Edouard Philippe n’a visiblement pas digéré la surprise de l’annonce précoce de Gérard Collomb de démissionner pour être candidat à la municipale de 2020 dans son fief lyonnais.

Une annonce qui a pris tout le monde de court au gouvernement. Au point que même cette passation de pouvoir semblait improvisée. Selon les journalistes sur place, la sécurité est apparue totalement désorganisée, les laissant approcher à la dernière minute, sans contrôle d’identité. Un brouhaha qui pourrait aussi expliquer le manque de coordination entre les deux hommes, et l’attente remarquée du ministre démissionnaire.

SourceAgences

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce jeudi, de supprimer l'application chinoise TikTok de leurs appareils, pour des raisons de sécurité. La commission...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est écrasé dans l'ouest du pays, dans la région de Belgorod, ont annoncé, jeudi, les autorités...

France : les syndicats appellent à une « grève totale et reconductible » à partir du 7 mars

Les syndicats français appellent à une « grève totale et reconductible » à partir du 7 mars prochain, pour exprimer leur opposition au projet...

Pentagone: Un autre « ballon espion » chinois survole l’Amérique latine

Le porte-parole du Pentagone, Pat Ryder, a indiqué qu'un autre "ballon espion" chinois a survolé l'Amérique latine. "Nous avons détecté un deuxième ballon survolant l'Amérique...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici