Le président du Croissant-Rouge turc, Kerem Kinik, a appelé samedi à la protection du navire de sauvetage de migrants Aquarius.

L’Aquarius qui a été affrété par SOS Méditerranée et Médecins sans frontières (MSF), en 2016, pour sauver les migrants en Méditerranée, fait face à un blocus pour la deuxième fois.

Le navire a d’abord navigué sous pavillon de Gibraltar et récemment de Panama.

Kinik, qui est également vice-président de la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR), a déclaré dans un communiqué que l’Aquarius « pourrait poursuivre ses activités en naviguant sous pavillon turc ».

« Nous proposons que l’Aquarius reprenne ses activités avec le drapeau turc. Je pense que notre pays, qui accueille aujourd’hui plus de 4 millions de réfugiés, constituera un élément important de la solution à ce problème », a-t-il déclaré.

« Le Croissant-Rouge turc a pris une initiative pour aider l’Aquarius à continuer sa navigation. [C’est ] Un soutien pour sauver davantage de vies parmi ceux qui fuient leur pays et qui risquent la mort en traversant la Méditerranée », a ajouté le communiqué.

Depuis plus de trois ans, l’Aquarius a permis de sauver 29 523 vies en Méditerranée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here