vendredi, mai 7, 2021

Le gouvernement palestinien dénonce le plan israélien d’enregistrement foncier en Cisjordanie

La Palestine a condamné samedi le projet de l’État hébreu visant à autoriser les citoyens israéliens à enregistrer auprès du ministère de la Justice des actes fonciers dans la zone C de Cisjordanie.

« Cette décision poursuivie par le ministre israélien de la Défense Naftali Bennett est un défi lancé à la Cour pénale internationale », a déclaré la présidence palestinienne dans un communiqué publié par l’agence de presse officielle palestinienne (WAFA).

« Il s’agit d’une tentative d’annexion de grandes parties des terres palestiniennes », indique le communiqué.

La présidence palestinienne a exhorté la communauté internationale à « rejeter et condamner une fois de plus tout ce qui viole le droit international, en particulier les colonies et la politique d’annexion ».

En vertu des accords d’Oslo signés entre l’Organisation de libération de la Palestine et Israël dans les années 1990, la Cisjordanie a été divisée en trois zones : la zone A sous contrôle palestinien, la zone B sous contrôle conjoint israélo-palestinien et la zone C sous l’entier contrôle israélien.

Les accords d’Oslo devaient expirer après une phase intérimaire de cinq ans, après quoi toute la Cisjordanie devrait retourner sous contrôle palestinien.

Cependant, les colonies israéliennes se sont poursuivies et ont entravé les négociations de paix sur le statut final entre Palestiniens et Israéliens.

RAMALLAH, 28 décembre (Xinhua) — La Palestine a condamné samedi le projet de l’État hébreu visant à autoriser les citoyens israéliens à enregistrer auprès du ministère de la Justice des actes fonciers dans la zone C de Cisjordanie.

« Cette décision poursuivie par le ministre israélien de la Défense Naftali Bennett est un défi lancé à la Cour pénale internationale », a déclaré la présidence palestinienne dans un communiqué publié par l’agence de presse officielle palestinienne (WAFA).

« Il s’agit d’une tentative d’annexion de grandes parties des terres palestiniennes », indique le communiqué.

La présidence palestinienne a exhorté la communauté internationale à « rejeter et condamner une fois de plus tout ce qui viole le droit international, en particulier les colonies et la politique d’annexion ».

En vertu des accords d’Oslo signés entre l’Organisation de libération de la Palestine et Israël dans les années 1990, la Cisjordanie a été divisée en trois zones : la zone A sous contrôle palestinien, la zone B sous contrôle conjoint israélo-palestinien et la zone C sous l’entier contrôle israélien.

Les accords d’Oslo devaient expirer après une phase intérimaire de cinq ans, après quoi toute la Cisjordanie devrait retourner sous contrôle palestinien.

Cependant, les colonies israéliennes se sont poursuivies et ont entravé les négociations de paix sur le statut final entre Palestiniens et Israéliens.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos