4.8 C
New York
samedi, février 24, 2024

Buy now

spot_img

Le gouvernement russe accentue la pression sur l’opposition

Les semaines se suivent et se ressemblent en Russie, marquées par la multiplication des manœuvres d’intimidation du pouvoir à l’encontre de ses critiques. Si les partisans de l’opposant Alexeï Navalny restent en première ligne, la répression s’étend au-delà de ce cercle restreint, touchant de simples citoyens et des journalistes.

Le 20 septembre, la libération de l’acteur Pavel Oustinov avait laissé espérer une détente. Le jeune homme avait été condamné à trois ans et demi de prison à la suite du mouvement de contestation estival en faveur d’élections libres. Son cas avait déclenché une vague d’indignation : malgré les vidéos le montrant se faire lui-même brutaliser lors de son arrestation, M. Oustinov avait été accusé de violences contre les policiers. Sans annuler le verdict de culpabilité, la justice l’avait libéré pour calmer la grogne naissante.

Concession en trompe-l’œil : ces derniers jours, les autres individus condamnés cet été à des peines de prison similaires ont tous vu leurs verdicts validés en appel. La condamnation de Konstantin Kotov à quatre ans de prison, pour avoir participé à quatre rassemblements illégaux, a ainsi été confirmée lundi 14 octobre.

Signe supplémentaire que le pouvoir n’entend guère relâcher la pression, de nouvelles poursuites ont été annoncées contre six personnes, accusées de violences contre les policiers. Les manifestations de l’été, organisées après l’interdiction de la plupart des candidats indépendants au scrutin local du 8 septembre, s’étaient pourtant déroulées sans débordement, à l’exception d’une poubelle et d’une bouteille en plastique jetées contre les forces de l’ordre.

Bruits de bottes

La cible numéro un des autorités reste toutefois le Fonds de lutte contre la corruption (FBK) dirigé par l’opposant russe Alexeï Navalny. De nouvelles perquisitions ont été menées, mardi 15 octobre, dans des locaux de l’organisation ainsi qu’au domicile de bénévoles et d’employés, dans une trentaine de villes.

SourceLe Monde

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce jeudi, de supprimer l'application chinoise TikTok de leurs appareils, pour des raisons de sécurité. La commission...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est écrasé dans l'ouest du pays, dans la région de Belgorod, ont annoncé, jeudi, les autorités...

France : les syndicats appellent à une « grève totale et reconductible » à partir du 7 mars

Les syndicats français appellent à une « grève totale et reconductible » à partir du 7 mars prochain, pour exprimer leur opposition au projet...

Pentagone: Un autre « ballon espion » chinois survole l’Amérique latine

Le porte-parole du Pentagone, Pat Ryder, a indiqué qu'un autre "ballon espion" chinois a survolé l'Amérique latine. "Nous avons détecté un deuxième ballon survolant l'Amérique...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici