mardi, octobre 27, 2020

Le gouvernement russe accentue la pression sur l’opposition

Les semaines se suivent et se ressemblent en Russie, marquées par la multiplication des manœuvres d’intimidation du pouvoir à l’encontre de ses critiques. Si les partisans de l’opposant Alexeï Navalny restent en première ligne, la répression s’étend au-delà de ce cercle restreint, touchant de simples citoyens et des journalistes.

Le 20 septembre, la libération de l’acteur Pavel Oustinov avait laissé espérer une détente. Le jeune homme avait été condamné à trois ans et demi de prison à la suite du mouvement de contestation estival en faveur d’élections libres. Son cas avait déclenché une vague d’indignation : malgré les vidéos le montrant se faire lui-même brutaliser lors de son arrestation, M. Oustinov avait été accusé de violences contre les policiers. Sans annuler le verdict de culpabilité, la justice l’avait libéré pour calmer la grogne naissante.

Concession en trompe-l’œil : ces derniers jours, les autres individus condamnés cet été à des peines de prison similaires ont tous vu leurs verdicts validés en appel. La condamnation de Konstantin Kotov à quatre ans de prison, pour avoir participé à quatre rassemblements illégaux, a ainsi été confirmée lundi 14 octobre.

Signe supplémentaire que le pouvoir n’entend guère relâcher la pression, de nouvelles poursuites ont été annoncées contre six personnes, accusées de violences contre les policiers. Les manifestations de l’été, organisées après l’interdiction de la plupart des candidats indépendants au scrutin local du 8 septembre, s’étaient pourtant déroulées sans débordement, à l’exception d’une poubelle et d’une bouteille en plastique jetées contre les forces de l’ordre.

Bruits de bottes

La cible numéro un des autorités reste toutefois le Fonds de lutte contre la corruption (FBK) dirigé par l’opposant russe Alexeï Navalny. De nouvelles perquisitions ont été menées, mardi 15 octobre, dans des locaux de l’organisation ainsi qu’au domicile de bénévoles et d’employés, dans une trentaine de villes.

SourceLe Monde

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Yémen : un ministre du gouvernement Houthi abattu à Sanaa

Le ministre de la Jeunesse et des Sports du gouvernement Houthi non reconnu, Hasan Zeid, a été abattu mardi dans la capitale yéménite Sanaa,...

France / Covid-19: Le gouvernement réfléchit à un reconfinement national plus souple

Pour faire face à la violente recrudescence du virus ces derniers jours, le gouvernement planche sur plusieurs pistes concernant l'école, le travail et la...

«Bien qu’Israël s’y oppose, le Qatar est en voie pour obtenir des F-35», selon...

Le ministre israélien de l’Energie, Yuval Steinitz, a indiqué, dimanche, que «le Qatar pouvait prochainement obtenir des chasseurs F-35, dans le cadre d’un accord...

Netflix enregistre 800% de désabonnements en plus depuis septembre à cause des «Mignonnes»

Le film «Mignonnes» disponible à l’international sur Netflix a suscité de vives critiques, en particulier outre-Atlantique, menant même à une procédure judiciaire pénale. Depuis...

Les atteintes au Prophète Mohamed ne relèvent pas de la liberté d’expression, selon la...

La Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH ) considère depuis une décision de justice rendue en 2018, que les atteintes au Prophète des musulmans, Mohamed,...