Le mouvement palestinien Hamas a envoyé des lettres à Israël l’informant qu’il a décidé d’arrêter de tirer des roquettes et des ballons incendiaires vers Israël, selon un responsable de la sécurité israélienne.

C’est ce qui ressort des déclarations du responsable israélien, qui a requis l’anonymat, telles que rapportées par les médias israéliens, et notamment par le journal « Israël Hayom ».

Le responsable a souligné que si la situation dans le sud d’Israël reste calme jusqu’à la fin de cette semaine, Tel Aviv étendra la zone de pêche des pêcheurs palestiniens à Gaza à 15 miles, et permettra aux marchands de Gaza d’entrer en Israël.

Selon le journal, la décision du mouvement Hamas intervient après une journée tendue à la frontière entre Gaza et Israël, où plus de 10 ballons incendiaires ont été lancés depuis les environs de la Bande de Gaza vers le sud d’Israël.

Il n’a pas été possible d’obtenir un commentaire immédiat de la part du Hamas sur les déclarations du responsable de la sécurité israélien.

Ces dernières semaines, la frontière entre Gaza et Israël a connu une tension remarquable, mais pas à un rythme qui justifierait une escalade militaire, malgré les appels israéliens à répondre vigoureusement aux tirs de roquettes et de ballons incendiaires.

Le même journal avait déclaré, jeudi, que l’armée israélienne se préparait à une opération massive contre la Bande de Gaza après les élections prévues le 2 mars.

Et de poursuivre : « Selon toutes les estimations récentes, l’action militaire d’envergure contre Gaza est plus proche que jamais, Israël espère toujours que le Hamas contrôlera ses armes, cessera de tirer des roquettes et de lancer des ballons incendiaires, mais les opportunités semblent diminuer. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here