mercredi, juillet 15, 2020

Le Haut Conseil d’État libyen fait hommage aux prisonniers d’Abou Salim dans la vingt-quatrième anniversaire du massacre 

Courrier arabe

Le Haut Conseil d’État libyen fait hommage ,hier lundi, en faveur des prisonniers d’Abou Salim où plus de 1 270 détenus ont été abattus en moins de quatre heures par l’armée libyenne le 29 juin 1996 . Cet hommage  a eu lieu à l’occasion de la vingt-quatrième anniversaire du massacre de ce prison.

 

Dans un communiqué , le Haut Conseil d’État a souligné que le peuple libyen  « vit le vingt-quatrième anniversaire douloureux du massacre de la prison D’Abou Salim perpétré par l’ancien régime contre 1 269 prisonniers non armés qui n’ont pas été présentés à la  justice, tués de sang-froid en quelques heures, dans l’un des tueries de masse les plus meurtrières de l’histoire de la Libye » .

Le Haut Conseil a rappelé les circonstances de ce massacre par le recours aux mots de condoléances les plus raffinés devant les familles de victimes . Il a insisté sur son excuse à propos la décision prise par la chambre criminelle de la Cour d’appel de Tripoli jugeant ,dans cette affaire, « la chute du crime principal » en faveur de 79 accusés , après 24 ans du massacre et 10 ans d’attente de la réalisation des droits et de la punition des criminels .

Il a affirmé, de plus, qu’il a adopté -en tant qu’une unité ancienne législative- la loi (31) de 2013 concernant la détermination de certaines dispositions spéciales concernant le massacre de la prison d’Abou Salim. Cette loi indique que « le massacre de la prison d’Abou Salim est un crime contre l’humanité, que l’état libyen doit s’engager à mener une enquête approfondie et transparente afin de déterminer les auteurs responsables et les participants à cette affaire en les présentant à la justice » .

Le Haut Conseil a déclaré, en outre, la décision (59) de 2013 concernant le massacre de ce prison , dont l’Article 4 affirme que « le massacre de la prison d’ Abou Salim est un crime de génocide; tout participant est reconnu comme coupable et doit être puni par la justice ».

Il a insisté que « le système judiciaire libyen doit assumer toutes responsabilités et effectuer ses missions en procurant la justice » vis-à-vis ce génocide .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Les Emirats arabes unis auraient entravé un accord qui aurait pu lever le blocus...

Le réseau américain, Fox News a rapporté selon des sources que les Emirats arabes unis (EAU) avaient entravé un accord établi la semaine dernière...

Covid-19: au Maroc, la ville de Tanger reconfinée, suite à un record de nouveaux...

Les autorités marocaines ont annoncé, lundi, la suspension des services de transport en commun, ferroviaire et routier, depuis et en direction de la ville...

Le ministre turc des Affaires étrangères: pas de négociations avec Haftar avant son retrait...

Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlüt Çavuşoğlu,  a déclaré que "Khalifa Haftar devrait se retirer tout d'abord de Syrte et Al-Jofra afin qu'il...

Mort douloureuse d’un enfant dans les camps des réfugiés syriens en raison de malnutrition

Des militants syriens ont partagé, hier lundi, sur les réseaux sociaux une vidéo impressionnante d'un jeune syrien tenant une jeune fille morte de malnutrition...

Covid-19: 25 nouveaux décès au cours des 3 derniers jours en France

La France a enregistré 25 nouveaux décès ces 3 dernières jours, faisant passer à 30 029 le nombre de morts dus au coronavirus, a annoncé lundi Santé...