jeudi, septembre 23, 2021

Le Hezbollah n’est pas responsable des tirs de roquettes depuis le Liban, affirme l’armée israélienne

L’armée israélienne a démenti l’information selon laquelle le Hezbollah libanais est le commanditaire du tir de 6 roquettes, lundi soir, vers le territoire israélien.

Le porte-parole de l’armée israélienne, Hidai Zilberman, a déclaré que sur les six roquettes lancées hier soir depuis le sud du Liban, une aurait probablement pu atterrir à l’intérieur du territoire israélien.

S’exprimant aux journalistes, Zilberman a déclaré : « Il n’y a aucun lien entre le Hezbollah et le lancement de roquettes », rapporte le journal hébreu Yediot Aharonot.

Il a ajouté que les roquettes ont été tirées par des factions palestiniennes au nord du « Mont Dov » (fermes de Chebaa occupées). Selon lui, l’armée israélienne avait riposté à l’attaque par des tirs d’artillerie, sans donner de plus amples détails.

L’armée israélienne a annoncé, lundi, avoir détecté 6 roquettes tirées depuis le Liban vers la région de Galilée dans le nord d’Israël.

L’armée a déclaré dans un communiqué : « Suite aux alertes dans la ville de Misgav Am, à la frontière libanaise (région de Galilée), 6 roquettes lancées depuis l’intérieur du Liban sont probablement tombées dans le territoire libanais ».

Et d’ajouter : « En riposte à cette attaque, l’artillerie israélienne a tiré sur les zones d’où les tirs ont été faits ».

Plus tard, l’armée israélienne a donné des instructions pour ouvrir des abris dans la zone du « Doigt de Galilée » à une distance allant jusqu’à 4 km de la frontière avec le Liban, selon la même source..

Aucun commentaire immédiat n’a été émis par les autorités libanaises.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos