jeudi, octobre 22, 2020

Le MAE émirati appelle les Palestiniens à accepter l’accord du siècle

Le ministre des Affaires étrangères des Emirats Arabes Unis, Abdallah ben Zaïed, a partagé, vendredi, un article appelant les Palestiniens à ne pas rejeter le prétendu « accord du siècle » pour la paix au Moyen-Orient.

Ben Zaïed a partagé l’article du journal américain « New York Times », intitulé « Les Palestiniens perdent chaque fois qu’ils disent non » via son compte Twitter.

Le journal israélien « Haaretz » a commenté cela en rappelant que l’ambassadeur d’Abu Dhabi à Washington, Yousef Al-Otaiba, était l’un des trois ambassadeurs arabes qui ont participé à l’annonce de l’accord, mardi à la Maison Blanche, avec les ambassadeurs d’Oman et de Bahreïn.

Haaretz a indiqué que le président palestinien, Mahmoud Abbas, confirmerait samedi son rejet total du plan américain, avant la réunion d’urgence des ministres arabes des Affaires étrangères au Caire.

Cependant, le journal israélien a cité un responsable palestinien, sous couvert d’anonymat, déclarant que l’administration américaine exerce une grande pression sur les pays arabes pour ne pas rejeter l’accord, mais plutôt pour le présenter comme base pour de futures négociations.

Haaretz a rapporté que les pays arabes n’avaient pas encore formulé de position officielle sur le plan américain, notant que la Jordanie avait mis en garde contre les mesures unilatérales israéliennes et que l’Égypte avait appelé à la reprise des négociations sous les auspices américains.

Et de poursuivre: « Il y a eu des contacts il y a quelques jours entre l’Autorité palestinienne et la Jordanie, d’une part, et l’Égypte et l’Arabie saoudite, d’autre part, dans le but de formuler une position unie et faire pression sur eux pour qu’ils ne soutiennent pas le plan. »

Le président palestinien et son ministre des Affaires étrangères, Riyad al-Maliki, sont arrivés vendredi au Caire, pour participer aux travaux de la réunion d’urgence des ministres arabes des Affaires étrangères, qui se tient à la demande de la Palestine.

Le président américain Donald Trump a annoncé « L’accord du siècle », mardi, lors d’une conférence de presse tenue à Washington, en présence du Premier ministre israélien sortant Benyamin Netanyahu.

Le plan, qui a été rejeté par l’Autorité palestinienne et toutes les factions de la résistance, comprend la création d’un État palestinien sous la forme d’un archipel relié par des ponts et des tunnels, et de faire de la ville de Jérusalem une capitale indivisible pour Israël.

SourceAgences

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Covid-19 : une partie de l’Europe se referme face à la résurgence du virus

L'Europe se referme de plus en plus pour contrer la nouvelle vague de Covid-19, à l'instar de la République tchèque où le gouvernement a annoncé des restrictions aux...

L’Égypte tente de renouer avec l’Arabie saoudite, après un désaccord remontant à la crise du...

Des sources diplomatiques ont signalé que «des communications étaient en cours entre l’Égypte et l’Arabie saoudite, après un long silence radio à l’ombre de...

Un avion israélien atterrit à l’aéroport de la capitale soudanaise

Un site électronique israélien a rapporté, mercredi soir, qu’un avion israélien a atterri à l'aéroport de la capitale soudanaise Khartoum, dans le cadre des...

Le Qatar appelle à intervention internationale concernant la construction des unités coloniales israéliennes en...

Le parlement qatari a appelé, hier mercredi, à «une intervention internationale urgente pour mettre fin à la construction des colonisations israéliennes réalisées sur les...

Voici l’identité de l’espion des Émirats arabes unis arrêté en Turquie  

La télévision officielle turque «TRT» a mentionné, mardi, que le service des renseignements secrets (MIT) avait arrêté un Jordanien d’origine palestinienne accusé d’espionnage au...