mardi, août 16, 2022

Le Mexique a marqué le 50e anniversaire de la répression violente d’une manifestation étudiante de Tlatelolco

Le Mexique a marqué mardi le 50e anniversaire de la répression violente d’une manifestation étudiante survenue quelques jours avant les Jeux Olympiques de 1968 et qui aurait fait plusieurs centaines de morts selon certaines sources.

Des anciens du mouvement étudiant, des étudiants et des activistes ont défilé dans le centre de la capitale Mexico, où les forces de l’ordre avaient dressé des barrières par crainte d’affrontements.

« L’histoire nous unit, ils continuent de nous tuer », pouvait-on lire sur des pancartes, en référence à la disparition en septembre 2014 de 43 étudiants de l’école normale d’Ayotzinapa, dans l’Etat méridional de Guerrero.

Le président-élu Andres Manuel Lopez Obrador – dont le parti Morena (gauche) a obtenu une victoire historique aux élections du 1er juillet – a rendu hommage aux victimes de cette manifestation et a promis le changement.

« Cette cérémonie est avant tout un geste pour les étudiants qui ont perdu leur vie, pour leur famille, et pour ceux qui ont survécu et continuent le combat », a déclaré M. Lopez Obrador devant le mémorial construit sur la place où s’est déroulé le massacre.

« Il n’y aura plus d’autoritarisme », a-t-il promis. « Ni pardon, ni oubli », scandaient certains manifestants.

M. Lopez Obrador, qui prendra ses fonctions le 1er décembre prochain, a toutefois refusé de dire s’il nommerait un procureur spécial pour enquêter sur le drame, ni s’il déclassifierait les archives du gouvernement liées à cet événement sanglant, comme l’exigent les manifestants.

« Nous pensons qu’il est encore possible de punir les responsables », a déclaré à l’AFP Pedro, un étudiant de 22 ans et activiste de gauche.

Cinquante ans après les faits, les Mexicains ne savent toujours pas ce qui s?est réellement passé le 2 octobre dans le quartier de Tlatelolco, dans la capitale mexicaine, où s’étaient réunis quelque 8.000 manifestants.

A l’époque, le gouvernement a fourni un bilan de 20 morts, déclarant que des « terroristes » avaient tiré sur l’armée.

Des sources indépendantes ont avancé un bilan compris entre 300 et 500 morts.

Les autorités mexicaines n’ont jamais fait condamner les responsables, ni fait la lumière sur cette tragédie.

Selon certains universitaires, des membres d’un bataillon para-militaire en civil – créé par le gouvernement – et des francs-tireurs positionnés sur les toits auraient volontairement tiré sur l’armée et sur les étudiants.

Ils voulaient notamment faire croire que les étudiants étaient armés pour justifier l’arrestation de leurs leaders, craignant qu’ils ne perturbent les Jeux Olympiques de Mexico, les premiers sur le continent latino-américain.

SourceAgences

Dernières infos

7 étudiants émiratis exclus de Sandhurst pour avoir verser des pots de vin

Le journal britannique, The Daily Mail, a signalé que...

Tunisie : La femme de Kaïs Saïed avance sur les pas de Leïla Trabelsi et les activistes dénoncent 

En Tunisie, les déclarations faites samedi 13 août, par...

Tunisie : 8 femmes en lice pour être la première femme astronaute tunisienne

La Tunisie a annoncé, samedi, la liste de 8...

À ne pas rater

7 étudiants émiratis exclus de Sandhurst pour avoir verser des pots de vin

Le journal britannique, The Daily Mail, a signalé que...

Offensive contre Gaza : Les pays du Golfe condamnent et appellent à la protection des civils

L’offensive israélienne lancée vendredi 5 août 2022, contre la...

Émirats arabes unis : les inondations font sept morts

Le ministère de l'Intérieur des Émirats arabes unis a...

Des pluies torrentielles s’abattent sur le Golfe (Vidéos)

Des pluies torrentielles se sont abattues sur les pays...

Perquisition chez Trump : Saisie de documents secrets sur le « président de la France »

Des documents concernant le "président de la France" ont été saisis dans la perquisition menée, lundi 8 août, dans une des résidences de l'ancien...

France : Six fois plus de forêts ont brûlé en 2022 que sur la moyenne des 15 dernières années

Six fois plus de forêts ont brûlé en France en 2022 que sur la moyenne des 15 dernières années, selon le Système européen d'information...

Onze morts en Gambie dans les pires inondations depuis 50 ans

La Gambie a subi les pires inondations "en près d'un demi siècle" le mois dernier, faisant onze morts et plus de 5.000 déplacés, a...

Le Royaume-Uni déclare officiellement la sécheresse dans plusieurs parties du pays

Le gouvernement britannique a officiellement annoncé, ce vendredi, l'état de sécheresse dans plusieurs régions du Royaume, en raison des fortes chaleurs et du manque...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here