vendredi, juin 25, 2021

La Libye demande une session du Conseil de sécurité à la présence des pays soutenant Haftar 

Courrier arabe

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Mohammed al-Qiblawi, a révélé que « son pays avait présenté une demande officielle à la présidence du Conseil de sécurité, par le biais de la Mission permanente de la Libye auprès des Nations Unies (MANUL) à New York, dans le but de tenir ce mois une session d’audition du Comité des sanctions et du Groupe d’experts des Nations Unies pour la Libye ».

 

Al-Qiblawi a déclaré, dans une déclaration exclusive à « Arabi 21 « , qu’il souhaite « le déroulement de la session à la présence des pays impliqués dans la violation de l’embargo sur les armes imposé à la Libye en avril 2019 ».

Il a souligné que « cette demande s’inscrit dans le cadre des efforts du ministère libyen des Affaires étrangères afin de découvrir les pays, soutenant les milices du général à la retraite Khalifa Haftar, dans des tentatives désespérées de militariser l’État et de contrôler les ressources du pays ».

Rappelons que grâce au soutien des pays étrangers, les milices de Haftar ont lancé, le 4 avril de l’année dernière, un assaut dans le but d’envahir la capitale libyenne, Tripoli. Mais, les forces du Gouvernement d’union nationale (GNA) ont récemment réussi à libérer un certain nombre de régions, y compris Tripoli, Tarhounah, Bani Walid et la base aérienne d’al-Watiya en expulsant les milices de Haftar de toutes les villes de l’ouest libyen.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos