mardi, octobre 20, 2020

Le ministre bahreïni des Affaires étrangères: le peuple israélien a besoin de la tranquillité d’esprit

Courrier Arabe

Lors d’un débat au Conseil Atlantique à Washington, le chef de la diplomatie bahreïni Khaled Ben Ahmed Al-Khalifa a déclaré: « le peuple israélien a besoin de la tranquillité d’esprit pour les générations à venir », assurant que son pays veut coopérer pleinement avec Israël dans les domaines du tourisme et du commerce.

« Ce n’est pas la fin du monde! » C’est en ces termes qu’al-Khalifa a jugé l’absence palestinienne à la conférence de Manama organisée le mois de juin dernier visant à faire passer le plan de règlement américain du conflit israélo-palestinien.

Il a enchaîné: « au fur et à mesure que nous réussirons dans le volet économique, les Palestiniens apporteront leur soutien à ce plan ».

Autour de la présence notable des journalistes israéliens à Manama lors de la conférence, le ministre a assuré que son pays leur a permis de se déplacer dans la capitale et de faire des entretiens librement.

Une rencontre inédite

Ces déclarations interviennent suite à une rencontre qui a réuni le ministre bahreïni avec son homologue israélien Yisrael Katz en marge d’une conférence tenue à Washington sur la liberté de culte.

Al-Khalifa a pris une photo avec Katz à l’occasion de cette première rencontre publique du genre entre un responsable israélien éminent et un autre bahreïni.

Les deux hommes ont discuté à propos de l’Iran et des tensions sécuritaires qui menacent la région, et ont examiné les moyens de coopération entre les deux pays. Ils ont convenus de maintenir le contact direct entre eux.

Al-Khalifa a exprimé son soutien aux opérations menées par l’armée d’occupation sur le territoire syrien invoquant des « cibles iraniennes ». Il a estimé qu’Israël « a le droit de se défendreل ».

Une apparition sur une télévision israélienne

En marge de la conférence de Manama, le ministre bahreïni avait accordé une interview à la chaîne israélienne 13 sous prétexte  » qu’il est nécessaire de s’adresser à l’opinion publique de ce pays à travers leurs médias « . Il pense qu’Israël est une partie essentielle et légitime du Moyen-Orient avec laquelle il souhaite entretenir des relations pacifiques.

Il est à noter que jusqu’à présent, seuls des dirigeants égyptiens parmi les responsables arabes se sont exprimés sur une télévision israélienne.

Il reste à préciser que l’administration américaine sous l’égide du président Donald Trump œuvre à rapprocher les pays du Golfe – à leur tête l’Arabie Saoudite, les Émirats Arabes Unis et le Bahreïn – et Israël par la tenue de rencontres directes entre les deux parties. Un des objectifs visés par ce rapprochement est de former une coalition contre l’Iran.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Arabie saoudite : Le boycott des produits turcs adopté par les compagnies et rejeté par...

Un groupe de compagnies saoudiennes actives dans les secteurs du commerce et de l’industrie a annoncé, dimanche, le boycott des produits turcs, joignant la...

Première visite officielle d’un comité israélien au Bahreïn dénoncée sur les réseaux sociaux

Encore une fois, des Bahreïniens et des Arabes ont dénoncé l’accord de normalisation que Manama avait conclu avec Tel-Aviv, félicitant les manifestations que des...

Le ministre de la Tolérance émirati accusé de viol, par une femme britannique

Une femme britannique a accusé le cheikh Nahyan bin Mubarak Al Nahyan de l’avoir agressée sexuellement alors qu’elle travaillait au lancement du festival littéraire Hay...

Le Congrès américain à Al-Sissi : la question des droits de l’homme est une...

Dans une lettre adressée à Abdelfattah Al-Sissi dont le Washington Post a eu une copie, 56 membres du Congrès américain ont souligné l'importance de la question...

L’Azerbaïdjan libère 13 villages de la province de Jabrail

L'Azerbaïdjan a libéré 13 villages de la province de Jabrail, de l'occupation arménienne. L'annonce a été faite par le Président azerbaïdjanais, Ilham Aliyev, lundi sur Twitter. Il a précisé...