vendredi, avril 23, 2021

Le Pakistan salue la probable médiation de la Turquie

Le Pakistan salue la probable médiation de la Turquie dans la crise survenue avec l’Inde.

L’ambassadeur du Pakistan à Ankara, Sajjad Ghazi a accordé une interview à l’Agence Anadolu, à propos de la crise survenue avec l’Inde à cause de la question du Jammu-et-Cachemire.

« La Turquie et le Pakistan sont deux pays amis et frères, a déclaré Ghazi. Nous saluons également la possible médiation de la Turquie non seulement pour apaiser les tensions, mais aussi pour une paix et stabilité durable dans la région. »

L’ambassadeur a rappelé que le Premier ministre pakistanais, Imran Khan est en faveur du dialogue pour atténuer les tensions, car sinon « le contrôle sera perdu et une mauvaise démarche entre les deux pays aura coûtera cher à la région ».

Ghazi a insisté que son pays ne permettra pas l’escalade des tensions, et que les développements n’aboutiront pas à une guerre.

« Mais si nous observons une démarche aggravant la situation, dans ce cas, nous devrons obligatoirement y répliquer, a-t-il poursuivi. Nous ne voulons pas que les choses aillent dans ce sens. J’espère que nos homologues indiens feront preuve de la même sensibilité. »

Depuis les deux dernières semaines, les tensions entre l’Inde et le Pakistan ne cessent de s’intensifier. Une attaque à l’explosif a visé, le 14 février, un convoi militaire dans la région du Jammu-et-Cachemire, 44 soldats indiens sont morts, et 20 autres ont été blessés.

Le 26 février, l’aviation indienne a bombardé un camp de l’organisation Jaish-e-Mohammad situé Cachemire pakistanais. L’armée pakistanaise avait annoncé, mercredi, que trois soldats indiens ont été capturés à la suite de l’abattage de deux chasseurs indiens qui ont violé l’espace aérien du Cachemire pakistanais. Le Pakistan a, par la suite, affirmé qu’un seul soldat indien a été capturé.

Le gouvernement et l’armée pakistanais ont affiché leur volonté de ne pas accentuer les tensions avec l’Inde. La Turquie, l’Union Européenne, l’Allemagne, le Royaume-Uni, la Chine et la Russie ont appelé l’Inde et le Pakistan à la retenue et à l’apaisement.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos