lundi, janvier 25, 2021

Le Parlement de Tobrouk (allié de Haftar) demande à l’armée égyptienne d’intervenir sur le territoire libyen

Courrier arabe

 Le Parlement de Tobrouk (Est libyen), allié du général à la retraite Khalifa Haftar, a déclaré, lundi, via un communiqué publié, que « l’armée égyptienne a le droit d’intervenir sur le territoire libyen, afin de garantir sa sécurité », après avoir salué le discours du président égyptien Abdel Fattah al-Sissi dans ce contexte.

 

Le communiqué a mentionné que « le Parlement de Tobrouk a accueilli chaleureusement l’invitation d’Al-Sissi aux représentants des tribus à assister aux pourparlers », après que ce dernier a appelé dans son discours à armer ces tribus libyennes dans l’intention de combattre les intervenants étrangers en Libye.

Aguila Salah, le président du Parlement de Tobrouk, a déclaré qu’ « il soutenait les déclarations d’al-Sissi concernant l’intervention de l’Egypte sur le territoire libyen », faisant allusion à ses propres déclarations affirmant que « l’intervention du Caire en Libye est légitime pour protéger ses droits, ses frontières occidentales et sa sécurité nationale ».

Le président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi, a assuré, lors d’une visite dans le gouvernorat de Marsa Matrouh, que « toute intervention directe de l’Etat égyptien sur le territoire libyen a une légitimité internationale et que l’Egypte est prête à former et à armer la jeunesse tribale libyenne pour faire face à une ingérence extérieure ».

Un certain nombre des positions ont été prises contre les déclarations d’al-Sissi, les considérant comme « une déclaration de guerre, une violation de la souveraineté libyenne et une incitation à la discorde entre les Libyens, les poussant à se battre ».

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos