mardi, décembre 1, 2020

Le PDG de Ryanair s’excuse pour ses propos islamophobes

Connu pour ses prises de position polémiques, le patron de la compagnie Ryanair a estimé que les hommes seuls de confession musulmane devraient être contrôlés en priorité plutôt que les familles. Il s’est finalement excusé.

Les terroristes «sont généralement des hommes de confession musulmane», a déclaré non sans susciter une certaine polémique le PDG de Ryanair Michael O’Leary dans une interview publiée dans quotidien britannique Times le 23 février. S’exprimant sur la sécurité dans les aéroports, l’homme d’affaires irlandais âgé de 58 ans a estimé que les contrôles devraient être moins contraignants pour les familles parce qu’il n’y avait «pratiquement» aucune chance qu’il y ait des terroristes parmi elles. En revanche, il a laissé entendre que les contrôles devraient se concentrer sur les hommes musulmans. On ne peut pas dire certaines choses, parce que c’est du racisme, mais ce sont généralement des hommes de confession musulmane «Qui sont les terroristes ? Ce seront des hommes célibataires voyageant seuls», a-t-il détaillé.

«On ne peut pas dire certaines choses, parce que c’est du racisme, mais ce sont généralement des hommes de confession musulmane», a-t-il poursuivi, ajoutant : «Il y a trente ans, c’était les Irlandais. Si c’est de là que vient la menace, traitez-la». Taxé d’«islamophobie», le PDG s’excuse La polémique a vite enflé à la suite de la publication des propos. Un porte-parole du Conseil des musulmans du Royaume-Uni l’a accusé d’«islamophobie» dans les colonnes du même journal. Le député travailliste Khalid Mahmood a aussi estimé que Michael O’Leary «encourage le racisme». Devrions-nous faire du profilage des gens blancs pour voir s’ils sont fascistes ?

«En Allemagne cette semaine, un Blanc a tué huit personnes. Devrions-nous faire du profilage des gens blancs pour voir s’ils sont fascistes ?», a-t-il ajouté, en référence à l’attentat raciste de Hanau. Plusieurs appels au boycott sont apparus sur les réseaux sociaux après ces propos polémiques. Le ministre irlandais de la Justice Charlie Flanagan a condamné de son côté ce 23 février auprès de l’Independent des propos qui, tels qu’ils étaient rapportés, reflétaient une vision «simpliste et même sommaire des questions internationales».

De son côté, la compagnie aérienne a fait savoir que le titre de l’article laissant penser que son PDG voulait renforcer les contrôles sur les hommes musulmans était «tout simplement inexact».

Michael demandait seulement des contrôles de sécurité plus efficaces à l’aéroport «Michael demandait seulement des contrôles de sécurité plus efficaces à l’aéroport ce qui permettrait d’éliminer une grande partie des files d’attente inutiles», a-t-on pu lire en guise d’explication. «Il s’excuse sincèrement pour toute offense causée à tout groupe [de personnes] par ce titre inexact», peut-on également lire. Provocateur, ce n’est pas la première fois que Michael O’Leary soulève la controverse.

Il a déjà suggéré, par le passé, de faire voyager les passagers des avions debout, de faire payer pour utiliser les toilettes ou de faire payer davantage les clients obèses. Considérée comme l’exemple même de la compagnie low cost, Ryanair a soulevé une polémique en 2018 sur les conditions de travail de ses salariés après la diffusion d’une photo montrant plusieurs employés de bord couchés à même le sol de leur salle de repos faute de sièges.

La compagnie, qui était à l’époque en conflit sur ces questions avec des syndicats à travers le monde, avait ultérieurement dénoncé, images de vidéosurveillance à l’appui, qu’il s’agissait d’une mise en scène et avait licencié les salariés incriminés pour faute grave.

SourceRT FRANCE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Quatre morts dont un bébé, tués par un « conducteur fou » en Allemagne

Une voiture a percuté mardi des passants dans une zone piétonne à Trèves, en Allemagne, faisant quatre morts et une quinzaine de blessés. Le...

Maroc : le quatrième tour du dialogue libyen entame sa deuxième journée

Le quatrième tour du dialogue libyen entame ce mardi sa deuxième journée dans la ville marocaine de Tanger. Les discussions à l'ordre du jour...

Tunisie : Les médecins généralistes en grève en pleine pandémie

Des centaines de médecins généralistes des secteurs public et privé entament une grève de quatre jours à partir du 1er décembre 2020 et ce...

Pompeo au Sultanat d’Oman pour discuter des derniers développements régionaux

Le sultan d'Oman, Haïtham ben Tarik, a discuté avec le Secrétaire d'État américain Mike Pompeo des derniers développements dans la région, rapporte l'agence de presse omanaise...

Libye : Invalides des milices de Haftar protestent contre la négligence des autorités

En Libye, un groupe d’invalides, des anciens combattants des milices du général à la retraite, Khalifa Haftar, a protesté, dimanche, contre la dégradation de...