0.5 C
New York
jeudi, février 22, 2024

Buy now

spot_img

Le président turc menace l’Europe d’un flux de migrants

En réponse aux critiques contre l’offensive turque en cours dans le nord-est de la Syrie, Recep Tayyip Erdogan a menacé, ce jeudi, d’ouvrir les portes de l’Europe à des millions de réfugiés. « Ô Union européenne, reprenez-vous. Je le dis encore une fois, si vous essayez de présenter notre opération comme une invasion, nous ouvrirons les portes et vous enverrons 3,6 millions de migrants », a déclaré le président turc.

La Turquie accueille 3.6 millions de réfugiés syriens sur son sol. Le flux de migrants depuis la Turquie vers l’Europe s’est considérablement tari à la faveur d’un accord conclu en 2016 entre Ankara et l’UE.

La Turquie rassure les Européens sur le sort des membres étrangers de Daesh

Les pays européens ont vivement critiqué l’opération lancée, ce mercredi, par la Turquie dans le nord-est de la Syrie contre une milice kurde, les YPG, considérée comme terroriste par Ankara mais soutenue par les Occidentaux car elle constitue le fer de lance de la lutte contre les djihadistes du groupe de l’Etat islamique (EI). « Vous n’avez jamais été sincères. A présent ils disent qu’ils vont bloquer trois milliards d’euros (promis à la Turquie dans le cadre de l’accord migratoire). Avez-vous jamais respecté une promesse qui nous a été faite ? Non », a encore martelé Recep Tayyip Erdogan.

« Avec l’aide de Dieu, nous poursuivrons notre chemin, mais nous ouvrirons les portes » aux migrants, a-t-il ajouté. En parallèle, le président turc s’est cependant efforcé de rassurer sur un autre point qui inquiète les Occidentaux, Européens en tête : le sort des membres étrangers de l’EI actuellement détenus par les forces kurdes. Mercredi, le porte-parole de Recep Tayyip Erdogan avait appelé les pays européens à « reprendre » leurs ressortissants, ce que ceux-ci sont peu enclins à faire. Jeudi, le président turc s’est montré plus rassurant : « Nous ferons ce qui est nécessaire avec les prisonniers de l’EI (…) Ceux qui doivent rester en prison, nous les y maintiendrons, et nous renverrons les autres dans leur pays d’origine, si ces derniers les acceptent », a-t-il ajouté.

Selon Erdogan, « 109 terroristes » ont été tués depuis le début de l’offensive

Par ailleurs, Recep Tayyip Erdogan s’est défendu de viser les Kurdes en général, affirmant que les YPG étaient l’unique cible de l’offensive. « Ce que nous essayons de faire, c’est d’empêcher la création d’une entité terroriste à notre frontière méridionale », a insisté Recep Tayyip Erdogan. « Très rapidement, de Minbej (localité syrienne à 30 km de la frontière turque) jusqu’à la frontière irakienne, nous allons dissiper les sombres nuages suspendus au-dessus du peuple syrien depuis huit ans », a-t-il ajouté. Il a en outre affirmé que « 109 terroristes », avaient été tués depuis le début de l’offensive mercredi, baptisée « Source de Paix », et que d’autres avaient été blessés ou s’étaient rendus.

Recep Tayyip Erdogan s’en est par ailleurs vivement pris à l’Arabie saoudite et à l’Egypte, principaux rivaux régionaux de la Turquie, pour avoir critiqué l’offensive en Syrie. « Que l’Arabie saoudite se regarde d’abord dans une glace », a-t-il dit en rappelant que « des dizaines de milliers de personnes sont mortes au Yémen », en raison de l’offensive saoudienne en cours dans ce pays depuis 2015 contre les rebelles houthis. En réponse aux critiques égyptiennes, il a estimé que le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi « ne devrait pas dire un seul mot ». « Tu es le tueur de la démocratie dans ton pays, un vrai assassin ».

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce jeudi, de supprimer l'application chinoise TikTok de leurs appareils, pour des raisons de sécurité. La commission...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est écrasé dans l'ouest du pays, dans la région de Belgorod, ont annoncé, jeudi, les autorités...

France : les syndicats appellent à une « grève totale et reconductible » à partir du 7 mars

Les syndicats français appellent à une « grève totale et reconductible » à partir du 7 mars prochain, pour exprimer leur opposition au projet...

Pentagone: Un autre « ballon espion » chinois survole l’Amérique latine

Le porte-parole du Pentagone, Pat Ryder, a indiqué qu'un autre "ballon espion" chinois a survolé l'Amérique latine. "Nous avons détecté un deuxième ballon survolant l'Amérique...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici