samedi, juin 19, 2021

Le prince héritier saoudien reçoit la convocation pour l’affaire du meurtre de Khashoggi

Courrier arabe

L’organisation DAWN (Democracy for the Arab World Now) a déclaré vendredi que le prince héritier d’Arabie saoudite, Mohamed ben Salmane (MBS), a reçu une convocation concernant une affaire portée contre lui auprès d’un tribunal américain, au sujet de l’assassinat de Jamal Khashoggi».

DAWN a publié un communiqué sur son site officiel, vendredi, signalant «avoir pu, en compagnie de Khadija Jenkiz, la fiancée de Jamal Khashoggi, avertir MBS au sujet de la plainte portée contre lui, le 20 octobre dernier, aux États-Unis».

«MBS a reçu la convocation via WhatsApp et sur sa messagerie électronique», avait-il noté, en affirmant avoir obtenu des accusés de réception.

La plainte portée contre MBS

Selon le communiqué, «la plainte signale que MBS et 21 autres responsables saoudiens avaient comploté pour préméditer d’enlever, attacher, droguer, et torturer le journaliste saoudien résident aux États-Unis et le défenseur des droits de l’homme, Jamal Khashoggi, à l’intérieur du consulat de son pays à Istanbul».

«La plainte mentionne les noms des accusés à commencer par MBS, Saoud Qahtani, Ahmad al-Assiri», avait-il ajouté, en signalant que «3 autres complices étaient toujours inconnus».

La DAWN indiqua «avoir fait appel à la loi contre la torture des étrangers et à la loi pour la protection des victimes contre la torture, pour porter la plainte pour la torture de Khashoggi et son assassinat extrajudiciaire».

Ainsi, il est à noter que  DAWN avait suggéré l’envoi des convocations par WhatsApp et par courrier rapide, à la direction des prisons saoudiennes, où se trouvent la plupart des accusés. La proposition fut approuvée le 4 mars, par le juge Jhon Beats.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos