dimanche, juillet 25, 2021

Le prisonnier palestinien Abu Diyak succombe à son martyr

Le prisonnier  palestinien, Sami Abu Diyak, est décédé, mardi, alors qu’il était hospitalisé à l’hôpital israélien Assaf Harofeh.

Un communiqué du club palestinien, al-Assir, a, ainsi, confirmé la mort d’Abu Diyak (37 ans).

Abu Diyak est originaire du village de « Silat Al Dhohr » dans la ville de Jénine en Cisjordanie Occupée. Son martyr a débuté en juillet 2002 lors de son arrestation par les forces de l’occupation. Depuis, Il a fait l’objet de 3 condamnations, deux à perpétuité et une à 30 ans de détention.

En 2015 il a été hospitalisé des suites d’un cancer avant de subir une ablation partielle des intestins qui a engendré une insuffisance rénale et respiratoire, d’après l’instance des Affaires des prisonniers palestiniens relevant de l’Organisation de Libération de la Palestine (OLP).

D’après les statistiques officielles de l’Instance 5 000 Palestiniens sont emprisonnés par Israël, dont 200 enfants, 40 femmes, 400 prisonniers administratifs (sans accusations) et 700 personnes malades n’ayant pas accès aux soins nécessaires.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos