mardi, juin 22, 2021

Le Qatar et l’OTAN, lorsque les forces optent pour l’alliance stratégique

Courrier arabe

Tout au long des dernières années, le Qatar s’est voué à renforcer ses relations avec l’OTAN, cherchant à installer la stabilité et la sécurité dans la région du Golfe, et à se construire une défense solide.

Des analystes expliquent que «la crise du Golfe a poussé le Qatar à renforcer ses capacités militaires», signalant que «cette mesure lui avait permis de se munir d’un arsenal très fort».

L’OTAN, un choix stratégique

Les relations entre Doha et l’OTAN ont été marquées par plusieurs collaborations politiques et militaires.

Le Qatar a été convié pour participer à plusieurs réunions que l’OTAN avait organisées et à fut présent à de nombreuses occasions.

Aussi, un nombre considérable de visites fut échangées entre les responsables de l’OAN et les responsables qataris, et Doha a même organisé quelques conférences et évènements importants pour l’OTAN.

Sur ce, les observateurs signalent que «le Qatar est précieux aux yeux de l’OTAN car sa position géographique fait de lui une position favorable pour le lancement des opérations militaires et sécuritaire, dans tout le Moyen-Orient en cas de besoin».

«L’OTAN donne aussi une attention particulière à Doha, car il tente d’équilibrer ses relations avec les pays du Golfe», avaient-ils souligné, en rappelant que «le Qatar abritait la base d’al-Udaid, la plus grande base militaire américaine dans la région».

Ils ont aussi noté que «le rôle diplomatique important que joue Doha, sur la scène internationale lui avait permis de jouir d’une place particulière auprès de l’OTAN».

Ainsi avaient-ils souligné que «les accords signés entre l’OTAN et le Qatar avaient renforcé les chances de ce dernier pour obtenir un siège au sein de l’OTAN et pour être intégré à ses différentes activités».

Il est à préciser que le Qatar a gagné la confiance des pays membres de l’OTAN, notamment après que les États-Unis avaient annoncé, en septembre 2020, qu’ils espéraient voir le Qatar comme allié principal en dehors de l’OTAN.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos