vendredi, septembre 18, 2020

Le Qatar étonné à entendre son nom dans la guerre au Yémen

Courrier arabe

Mardi, le Qatar s’est dit être étonné à entendre son nom parmi ceux des pays en guerre au Yémen, refusant et dénonçant les accusations que lui a lancées le Premier ministre yéménite, Moen Abdel Malek Said, concernant le soutien présumé accordé au groupe des Houthis.

Le ministère des Affaires étrangères qatari a déclaré, lors d’un communiqué officiel, publié sur son site : «Le premier ministre yéménite aurait dû conserver les efforts qu’il a fourni pour accuser le Qatar, et travailler plutôt pour mettre fin à la misère de son pays et trouver un moyen pour unir le peuple yéménite et répondre à ses besoins».

Le communiqué appela «les responsables yéménites à rester loin de ce type de conflits», signalant que «leur implication risquait d’accentuer la misère du peuple au profit de conflit qui ne lui profiteront jamais».

Encore une fois, le ministère affirma «la solidarité du Qatar, gouvernement et peuple, avec le peuple yéménite qui souffre la misère, depuis des années», et indiqua que «Doha soutiendra toujours les efforts régionaux et internationaux, pour trouver une solution durable à la guerre».

Les accusations du premier ministre yéménite

Tôt dans la journée, le premier ministre yéménite, Moen Abdel Malek Said, accusa le Qatar de soutenir le groupe des Houthis et de travailler à semer le chaos dans son pays.

Il affirma, lors de déclarations présentées à la chaîne saoudienne al-Arabiya, que «l’implication qatarie était devenue publique depuis la crise du Golfe».

«Le Qatar a créé des zones de conflit, dans certaines régions yéménites», avait-il mentionné, sans présenter des preuves ou détailler ses propos.

Toutefois, il importe de signaler que depuis 2015, la coalition arabe dirigée par l’Arabie saoudite, avec la participation des Emirats arabes unis, mène des opérations militaires, au Yémen, pour soutenir les forces gouvernementales contre le groupe des Houthis, soutenu par l’Iran, et qui contrôle la capitale Sanaa depuis 2014.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Covid-19 : 84 décès en Irak, 30 en Arabie saoudite et 13 au Sultanat...

L'Irak a annoncé, jeudi, l'enregistrement de 84 décès dus à la Covid-19, tandis que l'Arabie Saoudite a enregistré 30 décès, le om a enregistré...

Ministre libyen de la Défense : « Nous ne permettrons pas la profanation de notre...

Le ministre libyen de la Défense Salaheddine Ali al-Namrouche a souligné, mercredi, que ‘’nous ne permettrons pas à l'envahisseur ou à l'oppresseur de profaner...

Le Parlement européen adopte une résolution interdisant les ventes d’armes à l’Arabie saoudite et...

Le Parlement européen a adopté, jeudi, une résolution appelant les pays de l'Union européenne à ne plus vendre d'armes à l'Arabie saoudite et aux...

Afghanistan : 20 policiers tués dans des attaques talibanes dans l’est du pays

Au moins 20 policiers afghans ont été tués, jeudi, dans des attaques menées par les éléments armés du mouvement des Talibans dans la province...

Ambassadeur des États-Unis en Israël : Nous envisageons de remplacer Abbas par Dahlan

L'ambassadeur américain en Israël, David Friedman, a déclaré que les États-Unis d'Amérique envisagent de remplacer le président palestinien Mahmoud Abbas par Mohammad Dahlan, ancien...