vendredi, août 19, 2022

Le Qatar rejette «les allégations» d’Amnesty International

Courrier arabe

Le Qatar a rejeté «les allégations» que lui avait lancées Amnesty international, au sujet des «violations commises contre les travailleurs étrangers et la façon dont ils furent rapatriés», lui précisant qu’ils avaient commis des activités illégales.

Le bureau de communication du gouvernement du Qatar a expliqué lors d’un communiqué: «Amnesty International a consacré, depuis la propagation du coronavirus, une partie incohérente de son temps et de ses ressources, pour prodiguer des allégations infondées contre le Qatar».

Il accusa l’ONG internationale «de diffamer constamment Doha», et indiqua qu’elle refusait de reconnaître les nombreuses précautions entreprises par l’État pour protéger les citoyens et les résidents contre le coronavirus.

Le rapport bouleversant d’Amnesty

Mercredi, Amnesty révéla lors d’un rapport, que «les autorités qataries ont emmené des centaines de travailleurs étrangers, leurs faisant croire qu’ils allaient être testés au Covid-19, pour les expulser vers leurs pays».

Le rapport, se basa sur les témoignages de 20 travailleurs népalais, qui racontent «avoir été interpellés par la police qatarie en compagnie de centaines d’autres travailleurs de diverses nationalités».

Amnesty nota que «les travailleurs lui affirmèrent que la police leur expliqua qu’ils seront testés au coronavirus, puis retourneront au travail. Au lieu de cela, ils ont été transférés vers des centres de détention, et leurs papiers et leurs téléphones portables furent confisqués».

L’ONG signala que les travailleurs racontèrent avoir été enfermés pour plusieurs jours, avant d’être rapatriés au Népal, signalant qu’ils avaient passé un moment difficile dans les centres surpeuplées où les cellules n’avaient pas de lits ni de couvertures et où ils n’avaient même pas pu avoir suffisamment d’eau et de nourriture.

Amnesty déplora le fait que «le Qatar ait utilisé la pandémie comme prétexte pour commettre de telles violations contre les travailleurs qui ne comprennent toujours pas pourquoi ils ont été traité ainsi».

L’autre version des faits

A travers le rapport du bureau de communication de son gouvernement, le Qatar expliqua à Amnesty la raison pour laquelle les travailleurs furent renvoyés, lui racontant que «durant des opérations de fouilles, organisées comme partie des mesures entreprises par le gouvernement pour lutter contre le coronavirus, les autorités avaient mis la main sur des personnes impliquées dans des activités illégales».

«Ces gens fabriquaient et vendaient des produits illégaux et commercialisaient des produits alimentaires dangereux nocifs pour la santé en cas de consommation», avait précisé le communiqué.

Doha a rejeté «les allégations, basées sur les témoignages de personnes rapatriés chez eux pour leurs activités illégales», signalant qu’elle s’engageait depuis toujours à respecter les droits de l’homme dictés par les normes internationales.

Elle rappelle au monde les nombreuses mesures qu’elle avait annoncé pour protéger les travailleurs, et souligne que «les initiatives qu’elle avait lancé pour protéger les travailleurs sinistrés par la crise du coronavirus avaient été valorisées par plusieurs ONG internationales».

Dernières infos

La Chine envoie des troupes en Russie dans le cadre d’un exercice conjoint

Le ministère chinois de la Défense a annoncé, ce...

Tunisie : le tribunal militaire condamne le journaliste Salah Attia à 3 mois de prison

La Chambre criminelle près le Tribunal militaire permanent de...

Irak : lancement du dialogue national sans le Mouvement sadriste

Les dirigeants des forces politiques irakiennes ont entamé, mercredi...

Egypte: Al-Sissi critiqué pour avoir vendu les actions du pays pour payer ses dettes  

Des rapports médiatique ont signalé que «le régime du...

À ne pas rater

7 étudiants émiratis exclus de Sandhurst pour avoir verser des pots de vin

Le journal britannique, The Daily Mail, a signalé que...

Offensive contre Gaza : Les pays du Golfe condamnent et appellent à la protection des civils

L’offensive israélienne lancée vendredi 5 août 2022, contre la...

Émirats arabes unis : les inondations font sept morts

Le ministère de l'Intérieur des Émirats arabes unis a...

Des pluies torrentielles s’abattent sur le Golfe (Vidéos)

Des pluies torrentielles se sont abattues sur les pays...

Le Qatar et la France discutent des évolutions en Libye

Un haut responsable au ministère qatari des Affaires étrangères a discuté, ce mardi, avec l’envoyé spécial du président français Emmanuel Macron en Libye, Paul...

Presse israélienne : Israël admet avoir tué 5 enfants lors d’un raid contre un cimetière à Jabalia

Israël a reconnu sa responsabilité dans la mort de 5 enfants palestiniens, lors d'une frappe aérienne contre le cimetière d'al-Faluja dans la ville de...

Geôles israéliennes : 4 détenus observent la grève de la faim

Le Club des prisonniers palestiniens (organisation non gouvernementale) a déclaré, lundi, que quatre détenus dans les prisons israéliennes poursuivaient leur grève de la faim. Par...

Coupe du monde 2022: Le Qatar remplace le nom d’Israël par «Territoires palestiniens occupés»

Des Israéliens ont protesté après que le site de la FIFA, dédié aux réservations de la Coupe du monde 2022, prévue au Qatar, a...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here