dimanche, juin 13, 2021

«Doha sera toujours aux côtés du peuple palestinien», affirme l’émir du Qatar

Courrier arabe

L’émir du Qatar, le cheikh Tamim ben Hamad al-Thani, a affirmé que son pays soutiendra toujours le peuple palestinien, dans un temps où l’affaire palestinienne traverse des défis principalement ceux dus à la normalisation des pays arabes avec Israël.

Les déclarations de l’émir qatari furent annoncées lors d’un tweet publié sur son compte Twitter officiel, suite à la rencontre qu’il avait organisée avec le chef de l’autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, en visite à Doha depuis dimanche.

«Nous avons affirmé, lors de notre discussion, aujourd’hui (lundi) , avec le chef de l’autorité palestinienne, que le Qatar était toujours aux côtés du peuple palestinien et de sa juste cause, et nous avons insisté sur l’importance de l’union des rangs palestiniens», avait-il écrit.

Dans ce contexte, l’agence de presse qatarie (QNA) a signalé que «Mahmoud Abbas a informé l’émir Tamim des dernières évolutions liées à l’affaire palestinienne et à l’opération pour la paix au Moyen-Orient».

Elle indiqua que «Mahmoud Abbas avait remercié l’émir du Qatar, lui faisant part de sa gratitude et de sa reconnaissance, pour le soutien accordé par Doha au peuple palestinien».

La QNA nota également : «Lors de leur rencontre, les deux chefs d’Etats ont discuté les relations bilatérales qui unissent les deux pays, ont abordé les possibilités disponibles pour renforcer les liens, ainsi que les dernières évolutions constatées sur la scène palestinienne».

Elle indiqua «qu’à son arrivée, à Doha, Abbas fut reçu par le secrétaire d’Etat au ministère des Affaires étrangères, Sultan ben Saad al-Merikhi, et l’ambassadeur palestinien au Qatar, Mounir Ghanem».

Il est à noter qu’avant Doha, Abbas était en Jordanie, où il avait rencontré le roi Abdullah II, puis en Égypte, où il avait eu une longue discussion avec le président Abdel Fatah al-Sissi.

Ces visites se présentent dans un temps très délicat, où l’autorité palestinienne tente de reclasser ses alliances régionales et de construire des choix stratégiques, dans le but de repousser les dangers qui menacent l’affaire palestinienne, notamment ceux liés à l’Accord du siècle et à la normalisation arabe avec Israël.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos