jeudi, avril 15, 2021

Le régime d’Al-Assad doit assumer la responsabilité des atrocités des attaques chimiques, déclarent les États-Unis

Le porte-parole du Département d’État des États-Unis, Ned Price, a appelé dimanche le régime syrien à respecter ses obligations internationales et à assumer la responsabilité des atrocités qu’il a commises contre le peuple syrien.

C’est ce qui ressort d’un post de Ned Price publié sur Twitter à l’occasion de la commémoration des attaques à l’arme chimique perpétrées par le régime syrien de Bachar al-Assad, contre des civils.

«Cette semaine marque la commémoration annuelle tragique des nombreuses attaques à l’arme chimique commises par le régime syrien contre sa population, à savoir, les attaques contre des civils dans la ville de « Khan Sheikhoun » dans la campagne du sud de la province d’Idleb, le 4 avril 2017 et dans la ville de Douma (Ghouta orientale), le 7 avril 2018 », a souligné Price.

Et le porte-parole du Département d’État des États-Unis d’ajouter, « Le régime d’Al-Assad doit remplir ses obligations internationales et assumer la responsabilité de ces atrocités ».

En 2019, l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) a confirmé, dans un rapport final, que « du chlore sous forme de gaz chimique avait été utilisé dans une attaque visant la ville de Douma dans la Ghouta orientale de Damas, en avril 2018».

En septembre 2017, le Mécanisme d’enquête conjoint de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) et de l’Organisation des Nations Unies (ONU) sur l’utilisation d’armes chimiques en Syrie, a confirmé que le régime avait utilisé du gaz sarin dans le massacre qui a eu lieu dans la ville de «Khan Sheikhoun» le 4 avril 2017.

Le 4 avril 2017, plus de 100 civils ont été tués et plus de 500 ont été blessés, pour la plupart des enfants, dans une attaque à l’arme chimique lancée par les avions de combat du régime sur «Khan Sheikhoun», au milieu d’une large condamnation internationale.

Le Mécanisme d’enquête conjoint de l’OIAC et de l’ONU sur l’utilisation d’armes chimiques en Syrie, a été créé par la résolution du Conseil de sécurité (n ° 2235), en 2015.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos