jeudi, septembre 23, 2021

Le roi jordanien s’entretient par téléphone avec le président israélien

Le roi Abdallah II de Jordanie a reçu un appel téléphonique du président israélien Isaac Herzog, au cours duquel le monarque jordanien a souligné « l’importance d’œuvrer pour l’instauration d’une paix juste et globale (entre les Palestiniens et les Israéliens) sur la base de la solution à deux États. »

C’est ce qu’a rapporté l’agence de presse officielle jordanienne « Petra », affirmant que le roi Abdallah a insisté sur « la nécessité d’intensifier les efforts visant à parvenir à cette solution, qui constitue le seul moyen de parvenir à la sécurité, la stabilité et la paix durable dans la région. »

L’appel téléphonique de Herzog intervient après que les médias israéliens ont rapporté que le Premier ministre Naftali Bennett s’était « secrètement » rendu à Amman la semaine dernière en vue de rencontrer le roi de Jordanie.

La chaîne de télévision israélienne Channel 13 a déclaré que la réunion entre le Souverain jordanien et le responsable israélien s’était déroulée dans une atmosphère positive, signalant que les deux parties auraient convenu d’ouvrir une nouvelle page, en matière de relations politiques.

Cependant, le bureau de Bennett n’a pas émis de commentaire à ce sujet et la Jordanie n’a pas confirmé la visite.

Les relations entre la Jordanie et Israël étaient marquées par une froideur flagrante à l’ère du Premier ministre sortant Benjamin Netanyahu (2009-2021). Dans ce contexte, le roi Abdallah avait qualifié les relations de son pays avec l’Etat hébreu de « très mauvaises », lors d’une session de dialogue aux Etats-Unis.

Les violations continues par Tel-Aviv de la mosquée Al-Aqsa et des territoires palestiniens en général ont entraîné la détérioration des relations entre les deux pays, étant donné qu’il s’agissait d’une transgression claire et nette du rôle d’Amman et de sa tutelle sur les lieux sacrés dans les territoires palestiniens occupés.

Le Département des dotations de Jérusalem affilié au ministère des Dotations, des lieux saints et des affaires islamiques en Jordanie supervise officiellement la mosquée Al-Aqsa et les dotations islamiques de Jérusalem (Est), selon le droit international, qui a accordé à la Jordanie, en tant qu’autorité locale, le soin de superviser ces lieux saints avant leur occupation par Israël.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos