samedi, janvier 23, 2021

Les Américains espèrent avoir le Qatar comme allié en dehors de l’OTAN

Courrier arabe

Un haut responsable américain a signalé, jeudi, que son pays espérait prochainement annoncer le Qatar comme allié principal non membre de l’OTAN, signalant que Doha était un partenaire bénéfique pour Washington.

L’agence britannique, Reuters raconta que Timothy A. Lenderking, le sous-secrétaire adjoint au Bureau des affaires du Golfe et du Proche-Orient, affirma lors d’une conférence téléphonique : «Nous avançons avec l’espoir d’annoncer le Qatar comme allié principal, en dehors de l’OTAN».

Il ajouta : «Avoir un allié principal en dehors de l’OTAN offre aux pays étrangers certains avantages dans les domaines du commerce défensif et de la collaboration sécuritaire».

Rappelons dans ce contexte que le 14 et le 15 septembre, un dialogue stratégique fut organisé entre les États-Unis et le Qatar à Washington, suite auquel le ministre qatari des Affaires étrangères, le cheikh Mohamed ben Abderrahman al-Thani, insista à rappeler «la solidarité des relations qui lient Doha et Washington».

Et en plus d’un document que Doha avait fourni, en mai 2016, au sujet du programme de partenariat que le gouvernement qatari avait décidé d’adopter avec l’OTAN, un accord sécuritaire fut signé avec le Qatar, le 18 janvier 2018, avec l’OTAN, dans le but de favoriser l’échange des informations entre les deux parties.

Pour précision, la relation du Qatar avec l’OTAN se base sur l’initiative d’Istanbul pour la collaboration, qui fut signée en 2004, dans le but de permettre au Qatar de contribuer à long terme, à instaurer la sécurité au niveaux régional et mondial, en proposant des collaborationx pratiques dans le domaine de la sécurité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos