mercredi, octobre 28, 2020

Les autorités israéliennes ont renforcé leur dispositif militaire aux abords de la bande de Gaza

Les autorités israéliennes ont renforcé jeudi leur dispositif militaire aux abords de la bande de Gaza, pour parer à des incursions de Palestiniens lors des manifestations en lisière du territoire palestinien, qui entrent dans leur septième mois.

La terminologie employée par l’armée israélienne pour annoncer ces renforts par voie de communiqué ne prélude a priori pas à une offensive imminente contre la bande de Gaza mais semble augurer de mesures plus fermes le long de la frontière pour empêcher toute tentative des Palestiniens de franchir la clôture frontalière à la faveur de leurs manifestations, qui ont débuté en mars.

Depuis le début de ces manifestations, au moins 193 Palestiniens ont été tués par des tirs israéliens, selon le bilan des médecins gazaouis. Un soldat israélien a été tué par un tireur palestinien.

Les manifestants se mobilisent pour obtenir un assouplissement du blocus israélo-égyptien et pour le droit au retour des réfugiés palestiniens sur les terres qu’ils ont abandonnées ou dont ils ont été chassés à la création de l’Etat d’Israël en 1948.

L’armée israélienne dit « avoir décidé d’envoyer des renforts à grande échelle pour le commandement sud dans les jours à venir, et décidé aussi de continuer résolument à déjouer toute activité terroriste et d’empêcher les infiltrations en territoire israélien à partir de la bande de Gaza ».

Evoquant ce déploiement de renforts, Tzachi Hanegbi, membre du cabinet de sécurité israélien, a déclaré à Radio-Israël: « Notre souhait est d’empêcher l’escalade. J’espère que dans l’autre camp, on a la même volonté ».

Dans une interview que publient jeudi le quotidien israélien Yedioth Ahronoth et le journal italien La Repubblica, le chef du Hamas dans la bande de Gaza, Yehya Al Sinouar, déclare qu' »une nouvelle guerre n’est dans l’intérêt de personne », mais il estime dans le même temps qu’un « embrasement est inévitable » si le « siège » de la bande de Gaza n’est pas levé.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Libye : Détails de l’accord signé entre le Qatar et le gouvernement d’union nationale (GNA)

L’accord sécuritaire signé entre le Gouvernement libyen d’union nationale (GNA) et le Qatar s’est intéressé à plusieurs domaines, notamment ceux liés à la lutte...

France: le nombre de décès dus à la Covid-19 a doublé en 24h

Alors que lundi la France avait déjà enregistré le nombre de décès journalier le plus élevé depuis avril -258 morts-, ce mardi il a...

L’Iran renforce sa défense aérienne à la frontière avec l’Azerbaïdjan et l’Arménie

L'armée iranienne a annoncé mardi le renforcement des unités des Forces aériennes dans le nord-ouest du pays, suite à l'escalade des tensions dans la région du Haut-Karabakh, en Azerbaïdjan. Selon le commandant général de la défense...

Accord de normalisation : Des négociations entre Israël et 5 pays arabes à l’issue...

Le ministre israélien des Renseignements, Eli Cohen, a déclaré que des négociations entre Tel Aviv et 5 pays arabes seront intensifiées en vue de normaliser les relations. C'est ce qui...

Le Qatar et le gouvernement libyen signent un accord sécuritaire, dénoncé par les milices...

Le Qatar et le Gouvernement d’union nationale libyen (GNA) ont signé lundi, un accord sécuritaire, au moment où les milices de Khalifa Haftar dénoncent «des...