jeudi, décembre 9, 2021

Les Émirats arabes unis embarrassés à l’OMC par la plainte contre le Qatar

Courrier arabe

Le Qatar a contesté la plainte déposée par les Émirats arabes unis (EAU) à l’Organe de règlement des différends, une composante de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), concernant la formation d’un comité pour traiter «l’interdiction de Doha d’introduire des marchandises émiraties aux marchés locaux».

Le comité permanent du Qatar aux Nations Unis à Genève avait annoncé, dans une série de tweets vendredi, que les marchandises émiraties ne pouvaient pas être disponibles dans les marchés qataris en raison du blocus et de leur soumission à des procédures douanières illégales, affirmant que le Qatar «mène sa politique commerciale conformément à tous ses accords multilatéraux et bilatéraux».

En outre, Le Qatar a officiellement dénoncé « la plainte émiratie » sur la non disponibilité de ses produites au pays, malgré sa poursuite « des précautions illégales » menées à son encontre, expliquant que les EAU avaient coupé leurs relations avec le Qatar et lui avaient fermé leurs ports terrestres, maritimes et aériens et lui ont imposé, avec leurs alliés, un blocus injuste qui vise la souveraineté et l’indépendance du pays et qui entrave son développement et sa prospérité.

La région du Golfe est le terrain d’une crise sans précédent, l’Arabie saoudite, les EAU, le Bahreïn et l’Égypte ont imposé en 2017 la prévention du transit avec le Qatar, un choc pour un petit pays qui semblait alors coupé du monde, puisque son unique frontière terrestre  partagée avec l’Arabie saoudite était fermée.

Doha a déjà demandé un arbitrage de l’OMC sur l’embargo imposé à son encontre, affirmant avoir été victime d’un « blocus illégal ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos