mercredi, octobre 28, 2020

Les Emirats arabes unis se font attaqués sur les réseaux sociaux, après la signature de l’accord de paix avec Israël

Courrier arabe

Les réseaux sociaux ont été inondés par des messages de colère et de dénonciations, après l’annonce de la signature de l’accord de paix entre Israël et les Emirats arabes unis (EAU), le 13 août 2020.

Dès l’annonce de la nouvelle, des centaines d’internautes se sont acharnés contre les EAU, et bien que des citoyens émiratis aient tenté de défendre les choix diplomatiques de leur pays, les tweetos arabes et musulmans ont estimé que l’accord était une victoire pour Israël au détriment de la cause palestinienne.

Plusieurs hashtags ont été baptisés comme « #تطبيع_الإمارات_خيانة» (la normalisation des EAU est une trahison), «#اتفاق_العار» (l’accord de la honte), «#التطبيع_خيانة» (la normalisation est une trahison) et «#لا_للتطبيع» (non à la normalisation), transissant l’opinion des intellectuels, activistes et citoyens.

Michaal al- Fadguc, écrivain et activiste social et fondateur du journal électronique Néom, a noté sur son compte : «Pour les Frères musulmans, la normalisation qu’Erdogan a signé avec Israël était pour le bien des Arabes et des Musulmans palestiniens, afin de faire parvenir les aides humanitaires et de lever le blocus imposé à Gaza… Mais l’opération de paix que les EAU ont conclu est un couteau planté dans le dos des Palestiniens et une trahison».

Il signala que «le mensonge des Frère musulmans ne finissait jamais», et insista à justifier l’action émiratie.

Alors que Jassim Rached al-Chamsi, un ancien assistant au ministère des Finances des EAU, a noté : «Comme étant un citoyen émirati et au nom du peuple émirati arabo-musulman… Nous refusons catégoriquement la normalisation avec l’ennemi israélien».

Il ajouta : «Et je dis à celui qui a trahis les droits du peuple et de la nation musulmane, Mohamed ben Zayed, nous ne reconnaissons ni tes conventions, ni ta présidence du pays au futur».

De son côté, Ali al-Sanad, animateur de télévision koweïtien a noté : «La réconciliation est un cessez-le-feu accompagné d’arrangements en faveur des deux parties. La trêve est un cessez-le-feu entre deux parties qui restent ennemies. La normalisation, elle, c’est reconnaître la légitimité du régime de l’occupation et traiter avec lui de la sorte», en refusant clairement la normalisation avec l’Etat hébreux.

Aussi, depuis l’Algérie et la Tunisie, les internautes ont publié des images de la mosquée de Jérusalem et des photos des violations que l’armée de l’occupation israélienne a commis à l’encontre du peuple palestinien, rappelant « qu’Israël avait toujours été un ennemi et le sera toujours ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Merkel annonce un reconfinement partiel de quatre semaines en Allemagne

La chancelière allemande, Angela Merkel, a déclaré ce mercredi 28 octobre que les gouverneurs des 16 landers avaient accepté de fermer, à partir du...

Jordanie: le gouvernement déploie 45 mille agents pour sécuriser les élections législatives

Le directeur de la sûreté publique, le Général Hussein Al Hawatmeh a annoncé, mercredi, que 45 000 agents de sécurité seront déployés dans le...

Washington : Des manifestations suite à la mort d’un citoyen afro-américain

De violentes manifestations se sont déclenchées mercredi, à Washington, suite à la mort d’un Afro-Américain au terme d'une course-poursuite avec la police américaine. La chaine locale « NBC4 »...

Tunisie : “la situation épidémiologique est très dangereuse” (ministère de la Santé)

Le ministère tunisien de la Santé a annoncé, mercredi, que la situation épidémiologique dans le pays est devenue très dangereuse après la hausse spectaculaire...

Libye : 4 nouveaux cimetières trouvés à Tarhounah

En Libye, les forces de Burkan al-Ghadab (Volcan de la colère) alliées au Gouvernement d’union nationale (GNA) ont déclaré, hier mardi, avoir trouvé des...