jeudi, octobre 22, 2020

«Les États-Unis prévoient un sommet de paix avec Israël prochainement dans un des pays du Golfe», selon un journal israélien  

Courrier arabe

Le journal israélien, Israel Hayom a déclaré lundi qu’«un sommet de paix avec Israël» aura lieu dans l’un des pays du Golfe dans les semaines à venir, signalant que les États-Unis étaient les initiateurs et que le Bahreïn, Oman, le Maroc, le Soudan, le Tchad, Israël et les Émirats arabes unis seraient les participants.

Le journal nota selon un haut diplomate émirati que «les États-Unis s’activaient à organiser un sommet de paix au Moyen-Orient dans les semaines à venir», signalant que «la visite du secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, au Moyen-Orient et en Afrique, faisait partie des efforts déployés par Washington pour mettre en place les bases du sommet de paix».

Des responsables palestiniens invités

Le quotidien continua, selon le diplomate, que «Depuis Israël, Pompeo avait invité des responsables palestiniens pour participer au sommet», indiquant que «Pompeo s’était dit prêt à se déplacer à Ramallah pour inviter personnellement Mahmoud Abbas, le chef de l’Autorité palestinienne».

«Abbas et d’autres responsables de l’Autorité palestinienne ont rejeté l’offre, et ont fait savoir à Pompeo qu’il n’était pas le bienvenu à Ramallah», avait rapporté la source.

Le journal estima ainsi que «la position palestinienne était déplorable», regrettant le fait «que les Palestiniens rejettent, sans explication raisonnable, une opportunité qui leur permettra d’arranger leur situation».

«Les Palestiniens doivent comprendre que la roue de la paix a commencé à tourner, et que la paix et la normalisation se tiendront avec ou sans les Palestiniens, même s’ils continuent leur rébellion», avait-il signalé.

Un maximum de participants

Au final, le journal nota également, selon des sources informées, que «le sommet se déroulerait dans l’un des pays du Golfe», affirmant que «les États-Unis convoitaient la participation du Bahreïn, d’Oman, du Maroc, du Soudan, du Tchad, d’Israël et des Émirats arabes unis».

«D’autres États, dont l’Arabie saoudite, l’Égypte et la Jordanie (les deux derniers ayant déjà des traités de paix avec Israël) n’ont pas encore confirmé leur participation au sommet», avait-il noté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Covid-19 : une partie de l’Europe se referme face à la résurgence du virus

L'Europe se referme de plus en plus pour contrer la nouvelle vague de Covid-19, à l'instar de la République tchèque où le gouvernement a annoncé des restrictions aux...

L’Égypte tente de renouer avec l’Arabie saoudite, après un désaccord remontant à la crise du...

Des sources diplomatiques ont signalé que «des communications étaient en cours entre l’Égypte et l’Arabie saoudite, après un long silence radio à l’ombre de...

Un avion israélien atterrit à l’aéroport de la capitale soudanaise

Un site électronique israélien a rapporté, mercredi soir, qu’un avion israélien a atterri à l'aéroport de la capitale soudanaise Khartoum, dans le cadre des...

Le Qatar appelle à intervention internationale concernant la construction des unités coloniales israéliennes en...

Le parlement qatari a appelé, hier mercredi, à «une intervention internationale urgente pour mettre fin à la construction des colonisations israéliennes réalisées sur les...

Voici l’identité de l’espion des Émirats arabes unis arrêté en Turquie  

La télévision officielle turque «TRT» a mentionné, mardi, que le service des renseignements secrets (MIT) avait arrêté un Jordanien d’origine palestinienne accusé d’espionnage au...