lundi, mai 23, 2022

La forte demande pousse le Qatar à augmenter sa production de gaz à 64%

Le ministre de l’Energie du Qatar, Saad Charida al-Kaabi, a signalé...

La Russie suspend l’approvisionnement de la Finlande en électricité

La plus grande compagnie d'électricité de Russie, Inter Rao,...

Diplomate tunisien : « Une visite prévue du Président Kaïs Saïed en Russie »

Une source diplomatique tunisienne a révélé que des efforts...

L’Allemagne et l’Autriche se disent prêtes à payer le gaz russe en roubles

L'Allemagne et l'Autriche se sont dites prêtes à payer...

L’Allemagne serait sur le point de fournir des chars antiaériens à l’Ukraine

Les médias allemands ont rapporté, ce mardi, que Berlin...

Les Houthis dévoilent les détails de leur attaque contre les Emirats Arabes Unis

Le mouvement yéménite Houthi, soutenu par l’Iran, a annoncé, lundi soir, avoir visé les aéroports de Dubaï et d’Abou Dhabi, ainsi que des installations « sensibles » aux EAU avec 5 missiles balistiques et un « grand » nombre de drones. Cette annonce coïncide avec le lancement de frappes aériennes de la coalition arabe sur Sanaa.

Lundi, l’émirat d’Abou Dhabi a été le théâtre de l’explosion de trois camions-citernes de carburant et d’un incendie à proximité de l’aéroport d’Abou Dhabi. Une de ces explosions a fait trois morts et six blessés, ce qui a suscité l’inquiétude de la communauté internationale et de larges condamnations dans les pays arabes.

Abu Dhabi a ensuite accusé le groupe Houthi de cibler « des zones et des installations civiles sur le sol des EAU », soulignant qu’il « se réserve le droit de riposter » à ces « actes terroristes ».

Un communiqué des Houthis, diffusé par la chaîne Al Masirah affiliée au groupe, a déclaré que « l’opération ‘Ouragan du Yémen’ a été menée en réponse à l’escalade de l’agression saoudo-américano-émiratie (la coalition). »

Il a expliqué que l’opération « a visé les aéroports de Dubaï et d’Abou Dhabi, la raffinerie de pétrole de Mussafah (à Abou Dhabi) et un certain nombre de sites et d’installations émiratis importants et sensibles. »

Et de poursuivre : « L’opération a été exécutée avec cinq missiles balistiques et un grand nombre de drones (le nombre n’a pas été mentionné). »

Le communiqué a appelé les entreprises étrangères, les citoyens et les résidents des EAU à se tenir à l’écart des « sites et installations vitaux », promettant d' »élargir les cibles pour inclure des sites et installations plus importants dans la période à venir. »

Il n’a pas été possible d’obtenir un commentaire immédiat du gouvernement des EAU concernant la teneur de ce communiqué.

Lundi, la coalition arabe a annoncé, dans un bref communiqué publié par l’agence de presse officielle saoudienne (SPA), qu' »en réponse à la menace et compte tenu de la nécessité militaire, nous avons lancé des frappes aériennes sur Sanaa. »

Et d’ajouter : « Nous avons ciblé des chefs de file du groupe terroriste au nord de la capitale, Sanaa, et le contexte opérationnel exige la poursuite des frappes en réponse à la menace. »

La coalition n’a pas mentionné l’identité des dirigeants visés, tandis que les Houthis n’ont fait aucun commentaire sur cette déclaration.

Plus tôt dans la journée de lundi, la coalition arabe a annoncé l’interception et la destruction de 8 drones lancés vers l’Arabie saoudite.

Le Yémen est, depuis près de 7 ans, en proie à une guerre sans répit entre les forces pro-gouvernementales soutenues par une alliance militaire arabe menée par l’Arabie saoudite voisine, et les Houthis, soutenus par l’Iran, qui contrôlent depuis septembre 2014 plusieurs gouvernorats, dont la capitale Sanaa.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos