21.2 C
New York
vendredi, juin 14, 2024

Buy now

spot_img

Les milices de Haftar déclarent la frontière avec l’Algérie zone militaire fermée, selon des médias libyens

Les médias libyens ont rapporté que la milice du général à la retraite Khalifa Haftar a déclaré, samedi, la frontière avec l’Algérie « zone militaire fermée ».

Cette annonce intervient à l’issue du lancement jeudi par la milice de Haftar d’une opération militaire dans le sud de la Libye, pour traquer selon ses dires les « terroristes takfiristes ».

La chaîne « Libya Al-Hadath » a rapporté, samedi, que la milice de Haftar a déclaré la frontière avec l’Algérie « zone militaire fermée » dans laquelle les déplacements sont interdits.

La chaîne (partisane de la milice de Haftar) a publié des images montrant le déploiement d’un grand nombre de véhicules et de pick-ups armés de mitrailleuses de la « 128e brigade », relevant de la milice de Haftar, mobilisée à la frontière libyo-algérienne, sans donner de plus amples détails.

Le site électronique « Eanlibya » a rapporté que des hommes armés de la milice de Haftar ont pris le contrôle d’un poste frontalier avec l’Algérie.

Jusqu’à 16h00 GMT, aucun commentaire officiel n’a été émis à ce sujet par la milice de Haftar, ni par le Conseil présidentiel libyen qui assure le commandement suprême de l’armée.

En mai 2014, les autorités algériennes ont fermé les postes frontaliers terrestres avec la Libye pour barrer le chemin à toute incursion des groupes terroristes armés.

Bien que la milice de Haftar ait salué l’élection de l’autorité intérimaire, le général Khalifa Haftar continue d’opérer indépendamment du gouvernement légitime et dirige une milice armée, en s’autoproclamant « commandant en chef de l’armée libyenne », faisant peu de cas du commandant suprême de l’armée et président du Conseil présidentiel libyen, Mohamed Al-Manfi.

Le mois dernier, le Conseil présidentiel avait mis en garde contre des « actions militaires unilatérales » qui « risquent de raviver le conflit et entraver le processus politique » dans le pays, sur fond de l’organisation d’une parade militaire par la milice de Haftar dans la ville de Benghazi (est).

Selon les observateurs, les récentes mobilisations de Haftar dans le sud de la Libye et à Benghazi sont un pas en avant pour mobiliser les troupes et se mettre sur le devant de la scène après la défaite de ses milices à Tripoli et une tentative pour contrôler le sud du pays.

Les démarches de Haftar interviennent également, à quelques jours de la Conférence de « Berlin II » sur la Libye, prévue le 23 juin, qui discutera des prochaines étapes nécessaires pour parvenir à une stabilité durable dans le pays, établir un cessez-le-feu et préparer les élections générales prévues pour la fin de l’année courante.

La Libye a enduré pendant des années un conflit armé. Avec le soutien de pays arabes et occidentaux, la milice du général à la retraite, Khalifa Haftar, composée de mercenaires et de combattants étrangers, disputait à l’ancien gouvernement libyen, internationalement reconnu, la légitimité et l’autorité sur le pays.

Une sortie de crise se profile en Libye depuis que le gouvernement d’unité nationale et le nouveau Conseil Présidentiel ont pris leurs fonctions le 16 mars 2021, pour conduire le pays aux élections législatives et présidentielle prévues le 24 décembre prochain.

SourceAgences

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

La Libye et l’Italie signent un accord gazier de 8 milliards de dollars

Les compagnies pétrolières libyenne NOC et italienne Eni, ont signé ce samedi, un accord gazier de 8 milliards de dollars, ce qui représente le...

Libye: le calme règne à Tripoli après des affrontements armés

Le calme est revenu jeudi matin dans le sud de la capitale libyenne, Tripoli, après des affrontements armés, mercredi, entre deux forces de sécurité...

Libye: L’Onu espère un accord rapide sur une base constitutionnelle pour tenir les élections

Le représentant spécial du secrétaire général de l’Onu et chef de la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (Manul) Abdoulaye Bathily, a souligné...

Libye: Le directeur de la CIA s’entretient avec Abdulhamid Dbeibeh et Khalifa Haftar

Le directeur de la Central Intelligence Agency (CIA), William Burns, a rencontré jeudi, le chef du gouvernement d'unité nationale libyen, Abdulhamid Dbeibeh, dans la...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici