vendredi, octobre 23, 2020

Les sommets de la Mecque: la vérité sur le retrait du comité qatari

Courrier arabe

Des journalistes et des activistes qataris ont démenti ce qui a été divulgué sur les réseaux sociaux au sujet du retrait du comité du Qatar du sommet islamique organisé à la Mecque la nuit du vendredi au samedi.

La chaîne saoudienne « Al-Ekhbaria Tv » avait diffusé une vidéo montrant un groupe de personnes avec des tenues officielles quittant la salle de réunion, durant le discours du roi jordanien «Abdellah II», affirmant que s’était «le comité qatari qui se retira du sommet», et créant un grand débat autour du sujet.

Des hashtags ont vite été créés, avec des noms comme «انسحاب قطر من قمه مكة#» (le retrait du Qatar du sommet de la Mecque) ou encore « #انسحاب قطر من القمة الإسلامية» (le retrait du Qatar du sommet islamique), où les saoudiens se sont acharnés contre le Qatar, l’accusant de «soumission à la Turquie», étant donné que les membres du comité qatari ont quitté la salle juste après la sortie des turques.

Alors que les autorités du Qatar n’ont annoncé aucune déclaration officielle sur ces rumeurs, les journalistes et les activistes qataris ont démenti ces informations, affirmant que «la sortie temporaire du comité qatari de la salle des conférences ne signifie pas son retrait définitif du sommet».

Ils se sont demandé si la sortie du roi saoudien Salmane Ben Abdelaziz de la salle où a été tenue la conférence du sommet de la Jordanie en mars 2017, signifiait également un retrait, soulignant que le retrait était pris en compte seulement «lorsque le siège de la nation est totalement vide», expliquant que «ceci ne s’est pas réalisé».

Notant que le premier ministre qatari, le Cheikh Abdellah Ben Nacer Al-Thani a présidé le comité de son pays lors des trois sommets organisés en Arabie saoudite. Une participation dont le ministre des Affaires étrangères Mohamed Ben Abderrahmane Al-Thani signala l’importance, publiant lors d’un tweet que «la participation du Qatar aux trois sommets de la Mecque représente son soutien à la collaboration du travail arabe et musulman et sa sensibilité à préserver la paix dans la région et à servir les intérêts de son peuple ».

La première fois où les qataris participent à des réunions organisées par les saoudiens depuis que Riyad avait imposé avec le Caire, Abu-Dhabi, et Manama le blocus en 2017 sous prétexte que l’émirat soutenait des groupes terroristes.

Et alors que le comité qatari déclare être allé en Arabie saoudites, suite à l’invitation du roi Salmane Ben Abdelaziz pour participer aux sommets de la Mecque qui visaient à discuter la sécurité de la région, la chaîne américaine «CNN» affirme que la participation qatarie été «le résultat des pressions américaines».

Des tentatives américaines, qui visent selon les analystes, à renforcer la protection de ses intérêts en garantissant plus d’alliés dans la région après que les menaces iraniennes sont prises au sérieux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Covid-19 : une partie de l’Europe se referme face à la résurgence du virus

L'Europe se referme de plus en plus pour contrer la nouvelle vague de Covid-19, à l'instar de la République tchèque où le gouvernement a annoncé des restrictions aux...

L’Égypte tente de renouer avec l’Arabie saoudite, après un désaccord remontant à la crise du...

Des sources diplomatiques ont signalé que «des communications étaient en cours entre l’Égypte et l’Arabie saoudite, après un long silence radio à l’ombre de...

Un avion israélien atterrit à l’aéroport de la capitale soudanaise

Un site électronique israélien a rapporté, mercredi soir, qu’un avion israélien a atterri à l'aéroport de la capitale soudanaise Khartoum, dans le cadre des...

Le Qatar appelle à intervention internationale concernant la construction des unités coloniales israéliennes en...

Le parlement qatari a appelé, hier mercredi, à «une intervention internationale urgente pour mettre fin à la construction des colonisations israéliennes réalisées sur les...

Voici l’identité de l’espion des Émirats arabes unis arrêté en Turquie  

La télévision officielle turque «TRT» a mentionné, mardi, que le service des renseignements secrets (MIT) avait arrêté un Jordanien d’origine palestinienne accusé d’espionnage au...