jeudi, août 5, 2021

L’Espagne adopte de nouvelles mesures pour lutter contre le coronavirus

Le ministère des Affaires étrangères belge déconseille les voyages non essentiels vers Madrid et le Pays basque, a-t-il annoncé mercredi sur son site internet, et ce conformément aux recommandations des autorités locales.

« La plupart des victimes se trouvent dans la région autonome de Madrid, et la Communauté autonome du Pays basque (Vitoria) est également une importante source d’infection. Les autorités régionales de ces deux régions les plus touchées ont pris différentes mesures (dont la fermeture de toutes les écoles et universités, la fermeture des centres de soins pour personnes âgées et l’interdiction des réunions de plus de 1.000 personnes) », écrit le ministère des Affaires étrangères.   Conformément aux recommandations des autorités locales, les Affaires étrangères préconisent dès lors de reporter « jusqu’à nouvel ordre » les voyages non essentiels dans ces régions d’Espagne.

L’Espagne passe la barre des 2.000 cas et 48 morts

L’Espagne a dépassé la barre des 2.000 cas de nouveau coronavirus et a enregistré 48 morts, la grande majorité dans la région de Madrid, selon le dernier bilan communiqué mercredi en fin de journée par le ministère de la Santé.

2.140 cas ont été notifiés en fin de journée, contre 1.639 mardi en fin d’après-midi, selon un communiqué du ministère. La moitié des cas se concentrent dans la région de Madrid. 48 personnes sont mortes dont 31 dans la région de Madrid, a-t-on indiqué de même source.

Une batterie de mesures pour tenter de limiter la progression de l’épidémie

L’Espagne, l’un des pays les plus touchés en Europe, a vu son nombre de cas presque quadrupler depuis dimanche où moins de 600 cas avaient été recensés. Prises de court par ce bond de la contagion, les autorités ont annoncé une batterie de mesures pour tenter de limiter la progression de l’épidémie: écoles fermées pour deux semaines dans la région de Madrid, interdiction des vols en provenance d’Italie, compétitions sportives à huis clos, désinfection des transports publics dans la capitale espagnole… Le ministère de la Culture a annoncé de son côté la fermeture à partir de jeudi et jusqu’à nouvel ordre des musées madrilènes, dont les deux plus importants, le Prado et le Reina Sofia.

Selon le ministère de la Santé, étant donné la période d’incubation de la maladie, l’impact de ces différentes mesures sur le nombre de cas se verra seulement « au bout de 9 à 10 jours ». Il a en outre souligné qu’il faudrait « entre un mois et demi et deux mois » pour venir à bout de l’épidémie, voire « quatre mois » dans « le pire des cas ».

Sur le plan économique, le gouvernement du socialiste Pedro Sanchez a promis des aides notamment au secteur touristique pour faire face aux conséquences du virus. L’Espagne est la deuxième destination touristique mondiale.

Sourcertbf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos