jeudi, octobre 29, 2020

Liban: Amnesty International et Human Rights Watch critiquent la violence des autorités

Courrier arabe

Des organisations humanitaires, locales et internationales, dont «Amnesty international» et «Human Rights Watch» (HRW) se trouvaient en tête, ont critiqué les autorités libanaises, à cause de l’usage excessif de la violence contre les manifestants pacifiques, affirmant, que certains détenus avaient été battus et maltraités.

Selon Amnesty, les forces de l’ordre libanaises auraient fait usage de violence excessive à l’encontre des manifestants pacifiques, au centre de la capitale Beyrouth, notant «le lancement d’importantes quantités de gaz lacrymogènes, et la poursuite des manifestants dans les rues de la ville, les menaçant par les armes et les abattant».

Et c’est à travers «Lynn Maalouf», la directrice des recherches pour le Moyen-Orient, qu’Amnesty proclama les autorités de respecter les manifestants, et les appela à ouvrir un enquête au sujet de l’usage abusif des bombes lacrymogènes, en insistant sur le fait que «les émeutes collatérales ne justifiaient pas une telle violence».

De même, HRW a déclaré: «Le 18 octobre, les forces de l’ordre avaient fait appel à une force excessive et inutile, contre les manifestants au centre de Beyrouth, y compris l’usage abusif du gaz lacrymogène sur des centaines de personnes, dont des enfants en faisaient partie».

De leur côté, des organisations locales avaient noté que plusieurs, des personnes détenues à l’ombre des manifestations, avaient été victimes de violence, et maltraitées par les forces de l’ordre, indiquant que 132 manifestants ont été interpellés, dont 6 mineurs.

Rappelons que les manifestations au Liban ont éclaté le 17 octobre, après que le gouvernement avait annoncé plus d’impôts et de taxes, pour devenir plus tard, une révolte contre le système politique au pays, le portant responsable de la misère économique, et proclamant son départ.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Merkel annonce un reconfinement partiel de quatre semaines en Allemagne

La chancelière allemande, Angela Merkel, a déclaré ce mercredi 28 octobre que les gouverneurs des 16 landers avaient accepté de fermer, à partir du...

Jordanie: le gouvernement déploie 45 mille agents pour sécuriser les élections législatives

Le directeur de la sûreté publique, le Général Hussein Al Hawatmeh a annoncé, mercredi, que 45 000 agents de sécurité seront déployés dans le...

Washington : Des manifestations suite à la mort d’un citoyen afro-américain

De violentes manifestations se sont déclenchées mercredi, à Washington, suite à la mort d’un Afro-Américain au terme d'une course-poursuite avec la police américaine. La chaine locale « NBC4 »...

Tunisie : “la situation épidémiologique est très dangereuse” (ministère de la Santé)

Le ministère tunisien de la Santé a annoncé, mercredi, que la situation épidémiologique dans le pays est devenue très dangereuse après la hausse spectaculaire...

Libye : 4 nouveaux cimetières trouvés à Tarhounah

En Libye, les forces de Burkan al-Ghadab (Volcan de la colère) alliées au Gouvernement d’union nationale (GNA) ont déclaré, hier mardi, avoir trouvé des...