7.9 C
New York
lundi, avril 22, 2024

Buy now

spot_img

Liban: des manifestations devant l’ambassade américaine à Beyrouth

Des dizaines de manifestants libanais se sont rassemblés, dimanche, devant l’ambassade des États-Unis et ont brûlé le drapeau américain pour dénoncer l’ingérence de Washington dans les affaires de leur pays.

“Mort à l’Amérique”, « à bas la colonisation » et « Beyrouth libre », furent les slogans scandés par les manifestants, a rapporté le correspondant d’Anadolu.

Un important dispositif militaire a été mis en place, aux entrées entourant la région d’Awkar, où se situe l’ambassade. La circulation a été interdite aux véhicules à un périmètre relativement éloigné du rassemblement de manifestants.

Les appels relayés, samedi, sur les réseaux sociaux, avaient pour consigne de manifester devant l’ambassade américaine en guise de protestation contre toute ingérence extérieure dans les affaires du Liban, notamment, celle exprimée par l’ancien ambassadeur américain (au Liban) Jeffrey Feltman.

Intervenant, la semaine dernière, en qualité de professeur à l’institut Brookings, Feltman a présenté sa vision des protestations au Liban devant le sous-comité du Moyen-Orient, de l’Afrique du Nord et du terrorisme international de la Commission des affaires étrangères de la Chambre des représentants des États-Unis. Cela a été considéré comme une ingérence dans les affaires libanaises.

De son côté, l’ambassade américaine avait écrit, le 16 novembre, sur son compte Twitter, “nous soutenons le peuple libanais dans ses manifestations pacifiques et l’expression de son unité nationale”.

Il est à rappeler que des manifestations estudiantines ont été organisées dans les rues de la ville de Tripoli (nord) pour dénoncer les conditions de vie et les conditions économiques difficiles.

Dans ce contexte, plusieurs manifestants se sont rassemblés sur la plage de Naameh, au sud de Beyrouth, pour protester contre la violation des propriétés maritimes publiques par l’État.

Le mouvement populaire, qui est à son 39ème jour, revendique le départ de l’élite politique au pouvoir et la formation d’un gouvernement de technocrates dont la tâche principale est de mener à bien les réformes pour sauver le pays de l’impasse politique et économique.

Le Liban connaît sa pire crise économique depuis la guerre civile entre 1975 et 1990.

SourceAgences

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du Qatar déployait des efforts pour contribuer à la reconstruction des régions endommagées par le séisme...

Le Sultanat d’Oman autorise les avions de ligne israéliens à survoler son espace aérien

Israël a déclaré, jeudi, que les autorités du Sultanat d'Oman ont accepté d'autoriser les avions de ligne israéliens à traverser l'espace aérien de ce...

Cisjordanie : Grève générale suite au massacre perpétré par l’armée israélienne à Naplouse

Une grève générale a paralysé, jeudi, tous les aspects de la vie en Cisjordanie, en signe de deuil après le meurtre de 11 Palestiniens...

Sultanat d’Oman : un séisme de magnitude 4,1 frappe la ville de Douqm

Un tremblement de terre d'une magnitude 4,1 sur l'échelle de Richter a été enregistré, dimanche, à Douqm, ville côtière du sultanat d'Oman. Le Centre sismologique...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici