24.4 C
New York
samedi, juin 22, 2024

Buy now

spot_img

Liban: les partisans du Hezbollah attaquent les manifestants

Des heurts ont éclaté, dans la nuit de dimanche à lundi à Beyrouth, entre les manifestants  antigouvernementaux et des partisans du Hezbollah et d’Amal, les deux mouvements chiites libanais, obligeant l’armée à s’interposer pour calmer la situation.

Des partisans des deux puissants mouvements chiites Hezbollah et Amal ont attaqué, dans la nuit de dimanche à lundi à Beyrouth, au Liban, des manifestants antigouvernementaux qui avaient bloqué l’un des principaux axes de la capitale.

Peu avant minuit (22 h GMT dimanche), des hommes sont arrivés à pied et sur des motos sur une place de Beyrouth, où des manifestants pacifiques avaient établi un barrage bloquant une importante avenue de la capitale libanaise, selon les images télévisées.

Ces hommes ont scandé des slogans à la gloire des chefs du Hezbollah et d’Amal, Hassan Nasrallah et le président du Parlement Nabih Berri, après avoir accusé les manifestants d’avoir prononcé des propos offensants à l’encontre des deux leaders chiites.

Sur des images diffusées par les télévisions locales, on pouvait voir des soldats et la police anti-émeute former un
cordon pour séparer les deux camps. Des renforts de l’armée libanaise se sont déployés en nombre dans la zone.

Les contre-manifestants chiites se sont aussi rendus non loin de là sur un centre de rassemblement des protestataires et ont détruit des tentes installées par les manifestants.

Il s’agit du pire regain de tensions à Beyrouth depuis que des groupes fidèles à Amal et au Hezbollah ont attaqué et détruit, le mois dernier, le principal campement des manifestants, situé place des Martyrs en plein cœur de la capitale.

Ces incidents sont survenus après une journée de manifestations pacifiques à Beyrouth, à Tyr, dans le sud du Liban, et à Tripoli, dans le Nord, plus d’un mois après le début d’une vaste protestation contre l’ensemble de la classe dirigeante libanaise, jugée corrompue et incompétente.

Après avoir obtenu la démission du Premier ministre Saad Hariri et de son gouvernement le 29 octobre, les contestataires maintiennent désormais la pression sur la classe politique pour que soit nommé un nouveau gouvernement, formé de technocrates et d’indépendants.

SourceAgences

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du Qatar déployait des efforts pour contribuer à la reconstruction des régions endommagées par le séisme...

Le Sultanat d’Oman autorise les avions de ligne israéliens à survoler son espace aérien

Israël a déclaré, jeudi, que les autorités du Sultanat d'Oman ont accepté d'autoriser les avions de ligne israéliens à traverser l'espace aérien de ce...

Cisjordanie : Grève générale suite au massacre perpétré par l’armée israélienne à Naplouse

Une grève générale a paralysé, jeudi, tous les aspects de la vie en Cisjordanie, en signe de deuil après le meurtre de 11 Palestiniens...

Sultanat d’Oman : un séisme de magnitude 4,1 frappe la ville de Douqm

Un tremblement de terre d'une magnitude 4,1 sur l'échelle de Richter a été enregistré, dimanche, à Douqm, ville côtière du sultanat d'Oman. Le Centre sismologique...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici