23.4 C
New York
dimanche, juin 16, 2024

Buy now

spot_img

Les coulisses des négociations internationales sur l’affaire libyenne

Courrier arabe

« Balançant entre la poursuite de la guerre du général à la retraite Khalifa Haftar à Tripoli, et son arrêt pour rejoindre la table des négociations, les coulisses de la crise libyenne connaissent un mouvement croissant dans toutes les directions au moment où les alliés de Haftar requièrent la reprise de ses positions précédentes », d’après des sources gouvernementales proches de Tripoli.

L’ensemble des États: égyptien, français, italien, émirati et américain a revendiqué dans un communiqué commun publié mardi, l’activation de le médiation des Nations Unies afin de soutenir un gouvernement de transition qui représente tous les Libyens et aspire à organiser des élections parlementaires et présidentielles crédibles, tout en insistant à suspendre les combats au sud de Tripoli, sans pour autant citer les milices de Haftar.

Par ailleurs, une réunion entre le ministre des Affaires étrangères émirati, Mohamed Ben Zayed al-Nhayen, et l’envoyé spécial des Nations Unies en Libye, Ghassan Salamé, a eu lieu pour discuter les moyens de résolution des conflits et le retour au processus politique.

De son côté, le ministre des Affaires étrangères du gouvernement d’union nationale (GNA), Mohamed Sayala, a accusé la Russie et la France d’avoir empêché les efforts fournis pour cesser la guerre au sud de Tripoli.

Sayala a déclaré, dans un discours à la Chambre des représentants à Tripoli, que « la France et la Russie ont retardé et procrastiné l’émission des données du Conseil de sécurité et de l’Union européenne », en ajoutant que « la communauté internationale a fortement influencé la position arabe. Raison pour laquelle la ligue arabe a refusé de tenir une session à propos de la Libye en réunissant les ministères des Affaires étrangères arabes ».

Selon des sources du journal « Alaraby al-Jadeed », la fracture internationale parait de plus en plus intense, influençant ainsi négativement sur la nouvelle offensive que Haftar compte lancer contre Tripoli, vu qu’il y a plusieurs capitales telles que le Caire, Abu Dhabi et Paris revendiquant un cessez-le-feu, et d’autres insistent sur l’idée de reprise des bases de Haftar surtout Gharyane. Et ce, avant de s’impliquer dans les négociations politiques.

Des préparatifs sont en cours pour une session de la Chambre des représentants en Libye, au cours de laquelle les députés de Tobrouk et ceux de Tripoli se réuniront afin de s’accorder sur la construction d’un gouvernement de coalition nationale, remplaçant par conséquent le GNA.

Notant que les EAU incitent depuis plus de deux semaines l’ancien ambassadeur de Libye à Abu Dhabi, Arif Nayed, à se présenter comme interface politique susceptible de convaincre les deux parties à assumer la présidence du nouveau gouvernement.18

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

La Libye et l’Italie signent un accord gazier de 8 milliards de dollars

Les compagnies pétrolières libyenne NOC et italienne Eni, ont signé ce samedi, un accord gazier de 8 milliards de dollars, ce qui représente le...

Libye: le calme règne à Tripoli après des affrontements armés

Le calme est revenu jeudi matin dans le sud de la capitale libyenne, Tripoli, après des affrontements armés, mercredi, entre deux forces de sécurité...

Libye: L’Onu espère un accord rapide sur une base constitutionnelle pour tenir les élections

Le représentant spécial du secrétaire général de l’Onu et chef de la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (Manul) Abdoulaye Bathily, a souligné...

Libye: Le directeur de la CIA s’entretient avec Abdulhamid Dbeibeh et Khalifa Haftar

Le directeur de la Central Intelligence Agency (CIA), William Burns, a rencontré jeudi, le chef du gouvernement d'unité nationale libyen, Abdulhamid Dbeibeh, dans la...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici