4.9 C
New York
samedi, février 24, 2024

Buy now

spot_img

Libye : les milices de Haftar violent à nouveau le cessez-le-feu

L’armée libyenne a annoncé, mercredi, que les milices du général rebelle, Khalifa Haftar, ont tiré 6 roquettes Grad contre les positions de l’armée à l’ouest de la ville de Syrte, dans le nord du pays, ce qui constitue la deuxième violation du cessez-le-feu en 3 jours.

C’est ce qui ressort d’une déclaration du porte-parole de l’armée libyenne, le colonel Mohammed Gnounou, publiée sur la page « Facebook » de l’opération « Volcan de la colère ».

« Nos forces ont constaté une violation du cessez-le-feu à 00:06 (22:06 GMT mardi soir), la deuxième du genre en moins de 72 heures », a déclaré Gnounou.

Et de poursuivre : « La milice terroriste de Haftar a tiré 6 roquettes Grad contre les positions de nos forces à l’ouest de Syrte ».

Il a expliqué que l’armée libyenne est « prête et attend les instructions du chef suprême de l’armée (Fayez Al-Sarraj) pour répondre à ces attaques au moment et à l’endroit appropriés ».

La première violation du cessez-le-feu a été annoncée par l’armée libyenne le 27 août. La milice du général putschiste, Khalifa Haftar, avait alors tiré plus d’une douzaine de roquettes Grad contre les positions des forces gouvernementales à l’ouest de Syrte.

En réponse à l’annonce de l’armée libyenne, le porte-parole de la milice de Haftar, Ahmed Al-Mesmari, avait alors affirmé que le cessez-le-feu n’avait pas été violé, affirmant que « le but du gouvernement libyen en parlant d’une violation du cessez-le-feu est de couvrir les manifestations de Tripoli ».

Un cessez le feu prévaut en Libye depuis le 21 août dernier, conformément à deux déclarations simultanées du Conseil présidentiel du gouvernement libyen et de la Chambre des représentants de Tobrouk (Est) pro-Haftar, qui dispute au gouvernement la légitimité et l’autorité sur le pays.

Les deux déclarations ont convergé sur des points communs, notamment le cessez-le-feu et la tenue d’élections présidentielles et législatives. Elles ont été largement saluées par la communauté internationale et les pays arabes, tandis que le porte-parole de Haftar, Ahmed Al-Mismari, a dénoncé l’initiative de cessez-le-feu.

Le gouvernement libyen s’efforce de rétablir la sécurité et d’améliorer les services publics, qui se sont gravement détériorés suite à l’attaque contre la capitale libyenne lancée, en avril 2019, par les milices du général renégat Haftar et soutenue par des pays arabes et occidentaux.

SourceAgences

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

La Libye et l’Italie signent un accord gazier de 8 milliards de dollars

Les compagnies pétrolières libyenne NOC et italienne Eni, ont signé ce samedi, un accord gazier de 8 milliards de dollars, ce qui représente le...

Libye: le calme règne à Tripoli après des affrontements armés

Le calme est revenu jeudi matin dans le sud de la capitale libyenne, Tripoli, après des affrontements armés, mercredi, entre deux forces de sécurité...

Libye: L’Onu espère un accord rapide sur une base constitutionnelle pour tenir les élections

Le représentant spécial du secrétaire général de l’Onu et chef de la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (Manul) Abdoulaye Bathily, a souligné...

Libye: Le directeur de la CIA s’entretient avec Abdulhamid Dbeibeh et Khalifa Haftar

Le directeur de la Central Intelligence Agency (CIA), William Burns, a rencontré jeudi, le chef du gouvernement d'unité nationale libyen, Abdulhamid Dbeibeh, dans la...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici