jeudi, octobre 22, 2020

L’Iran publie une vidéo pour contrer les preuves que les USA prétendent avoir quant à la destruction d’un drone

Les Gardiens de la révolution ont publié une vidéo qui réfute d’après eux les affirmations américaines, selon lesquelles un drone iranien aurait été abattu dans le Golfe. «Aucun doute, nous l’avons abattu», a de son côté répliqué Donald Trump.

L’imbroglio autour du drone iranien, que l’armée américaine affirme avoir abattu au dessus du détroit d’Ormuz, se poursuit. Réfutant catégoriquement cette version, le corps des Gardiens de la révolution islamique a publié le 19 juillet une vidéo qui prouve selon lui que son appareil n’a pas été abattu.

Sur les images diffusées par la chaîne de télévision nationale iranienne Press TV et qui auraient été filmées par le drone en question, on aperçoit ce qui semble être le navire américain USS Boxer. Or selon Téhéran, l’horodatage donné sur les images vient directement contredire la version de Washington, puisque le drone volait encore à l’heure où les Etats-Unis affirment l’avoir abattu.

Dans un communiqué, les Gardiens de la révolution ont déclaré avoir publié cette vidéo afin de «faire savoir à l’opinion publique mondiale que l’allégation [de Washington] est sans fondement et un véritable mensonge», précisant que tous les drones iraniens étaient retournés sains et saufs à leurs bases.

«Aucun doute, nous l’avons abattu»

Les arguments avancés par Téhéran n’ont pourtant pas fait bouger d’un iota la position américaine. «Aucun doute, nous l’avons abattu», a ainsi répliqué le président américain Donald Trump depuis la Maison Blanche. «Il n’y a aucune question sur le fait qu’il s’agissait d’un drone iranien», a ajouté le conseiller à la sécurité nationale de la Maison Blanche, John Bolton.

Un peu plus tôt, un responsable américain avait indiqué sous couvert de l’anonymat que les Etats-Unis disposaient de «preuves très claires» de la destruction du drone iranien, sans qu’aucune n’ait toutefois été diffusée à ce jour. «Leur drone s’est approché trop près de notre navire. Si des drones s’approchent trop près, ils seront abattus», avait laconiquement ajouté ce responsable.

Téhéran, qui conteste cette information, s’est par ailleurs demandé le 19 juillet si les Américains n’auraient pas visé par erreur un de leurs propres engins militaires. «Nous n’avons perdu aucun drone dans le détroit d’Ormuz ni ailleurs. Je suis inquiet à l’idée que l’USS Boxer ait abattu son propre UAS [UAV ou RPAS] par erreur !», s’est ainsi interrogé sur Twitter, Abbas Araghchi, adjoint du ministre des Affaires étrangères iranien.

SourceRT FRANCE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Covid-19 : une partie de l’Europe se referme face à la résurgence du virus

L'Europe se referme de plus en plus pour contrer la nouvelle vague de Covid-19, à l'instar de la République tchèque où le gouvernement a annoncé des restrictions aux...

L’Égypte tente de renouer avec l’Arabie saoudite, après un désaccord remontant à la crise du...

Des sources diplomatiques ont signalé que «des communications étaient en cours entre l’Égypte et l’Arabie saoudite, après un long silence radio à l’ombre de...

Un avion israélien atterrit à l’aéroport de la capitale soudanaise

Un site électronique israélien a rapporté, mercredi soir, qu’un avion israélien a atterri à l'aéroport de la capitale soudanaise Khartoum, dans le cadre des...

Le Qatar appelle à intervention internationale concernant la construction des unités coloniales israéliennes en...

Le parlement qatari a appelé, hier mercredi, à «une intervention internationale urgente pour mettre fin à la construction des colonisations israéliennes réalisées sur les...

Voici l’identité de l’espion des Émirats arabes unis arrêté en Turquie  

La télévision officielle turque «TRT» a mentionné, mardi, que le service des renseignements secrets (MIT) avait arrêté un Jordanien d’origine palestinienne accusé d’espionnage au...