jeudi, novembre 26, 2020

L’ONU mène des concertations avec la Turquie pour renforcer l’accès des aides aux frontières syriennes

L’Organisation des Nations Unies a annoncé, mardi, que des raids aériens ont visé 24 complexes résidentiels à Idleb, dans le nord-ouest de la Syrie, durant les dernières 24 heures.

Ces raids ont fait deux morts et 6 blessés parmi les civils, selon l’ONU.

Le porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, Stéphane Dujarric, a déclaré aux médias, au siège de l’ONU à New York, que « l’ONU est toujours préoccupée par la sécurité et la protection de plus de 3 millions de civils à Idleb et dans les régions environnantes, en raison des raids continus menés contre les habitants civils ».

Et de poursuivre que « les rapports que nous avons reçus indiquent que les attaques se poursuivent contre les différentes régions du nord-ouest de la Syrie en plus des raids aériens contre au moins 24 complexes résidentiels et le bombardement de 20 autres régions habitées, au cours des dernières 24 heures ».

Dujarric a précisé, dans ce contexte, que deux civils ont été tués et 6 autres ont été blessés lors des attaques de la nuit dernière.

Les dernières estimations indiquent que près de 948 mille personnes se sont déplacées au nord-ouest de la Syrie, depuis le 1er décembre dernier, un nombre augmenté de 73 mille par rapport à la semaine dernière, selon le porte-parole onusien.

Plus tôt dans la journée, 17 civils avaient été tués lors d’un bombardement mené par les forces du Régime de Bachar al-Assad contre les écoles et les quartiers résidentiels, dans la province d’Idleb.

Dujarric a annoncé que l’ONU mène « des concertations avec la Turquie pour renforcer l’accès des aides aux frontières syriennes de 50 à 100 camions par jour ».

En mai 2017, la Turquie, la Syrie et l’Iran avaient annoncé l’accord de désescalade à Idleb, dans le cadre des réunions d’Astana, portant sur la question syrienne.

En dépit des accords ultérieurs conclus pour le cessez-le-feu à Idleb, dont le dernier date du mois de janvier dernier, les forces du Régime et ses alliés continuent leurs attaques contre la région.

Ces attaques ont fait plus de 1800 morts parmi les civils et ont causé le déplacement de 300 autres vers des régions relativement stables ou proches des frontières turques, depuis le 17 septembre 2018.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Ben Salmane criblé de critiques à l’ombre de la visite secrète de Netanyahou en...

Les informations diffusées au sujet la visite secrète entreprise par le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, en Arabie saoudite, a poussé des activistes dénonçant...

Le Qatar attaque en justice la First Abu Dhabi Bank

L'Autorité de régulation du Centre financier du Qatar a annoncé, mardi, dans un communiqué officiel, sa décision d'attaquer en justice la First Abu Dhabi...

Tunisie : l’état d’urgence prolongé pour un mois supplémentaire

Les autorités tunisiennes ont décidé de prolonger d'un mois l'état d'urgence dans tout le pays. C'est ce qu'a affirmé le journal officiel de la République...

Un véhicule fonce sur la grille d’entrée de la Chancellerie allemande à Berlin

Une tentative d'attaque a pris pour cible la Chancellerie allemande à Berlin. Une voiture bélier a foncé dans la grille d'entrée de l'immeuble de la...

Égypte : l’ONU appelle al-Sissi à ne pas arrêter des personnes pour avoir exprimé...

L'Organisation des Nations Unies (ONU) a appelé le Président égyptien, Abdel Fattah Al-Sissi, à ne pas arrêter ou détenir des personnes pour avoir exprimé leurs...