lundi, octobre 26, 2020

l’ONU : Plus de 20 000 combattants de l’EI sont présents en Irak et en Syrie

L’organisation État islamique compte toujours entre 20 000 et 30 000 combattants, répartis à part égale entre la Syrie et l’Irak, selon un rapport d’experts des Nations Unies rendu public lundi.

L’organisation État islamique dispose encore de 20 000 à 30 000 combattants en Irak et en Syrie, malgré les défaites militaires et le recul du groupe jihadiste dans la région, selon un rapport de lONUprésenté lundi 13 août au Conseil de sécurité.

Ces combattants se répartissent de manière à peu près égaleentre l’Irak et la Syrie. Le groupe jihadiste dispose également d’importantes réserves en Libye, avec 3000 à 4000 combattants, mais également dans les régions d’Asie du Sud-Est et d’Afrique de l’Ouest.

Les principaux responsables de l’EI opèrent, eux, depuis l’Afghanistan, où les attentats suicides se sont multipliés ces derniers mois. Nombre de combattants qui ont quitté les territoires contrôlés par l’EI en Irak et en Syrie se sont rendus dans ce pays.

Parmi ces membres de l’organisation État islamique, « il reste une partie importante des milliers de combattants terroristes étrangers », précise le document, rédigé par des observateurs des Nations unies. Mais le flux de ces combattants rejoignant l’EI s’est quant à lui « tari ».

Forte capacité de nuisance

L’EI a perdu le contrôle de la plupart de son « califat » autoproclamé, notamment après avoir été chassé en 2017 de Mossoul et Raqqa, les deux places fortes du groupe jihadiste sunnite en Irak et en Syrie.

Il est cependant « toujours capable de mener des attaques sur le territoire syrien. Il ne contrôle plus totalement de territoire en Irak, mais reste actif grâce à des cellules dormantes », notamment des agents cachés dans le désert, précise encore le rapport.

Certains États membres se sont inquiétés de la possibilité de voir se créer des cellules de l’EI dans le camp de réfugiés de Rokbane, situé dans la zone contrôlée par les États-Unis, dans le sud de la Syrie, et où vivent des familles de combattants.

Les experts ont enfin déclaré que la discipline imposée par l’EI reste intacte et que le chef Abou Bakr al-Baghdadi « reste en position d’autorité », malgré les informations qui disent qu’il a été blessé.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

La coalition annonce la destruction de deux drones houthis

La Coalition arabe a annoncé l'interception et la destruction de deux drones houthis, dont un appareil dans l'espace aérien yéménite. C'est ce qu'a affirmé le porte-parole de...

Covid-19 : Plus de 52 mille nouveaux cas de contamination en 24 heures en...

L’agence Santé publique France a fait état dimanche d’un record de 52.000 nouvelles contaminations dues au coronavirus en 24 heures, soit près de 6.600...

Des milliers d’Irakiens dans la rue pour le 1er anniversaire des manifestations populaires

Des milliers d'Irakiens ont défilé dans la capitale, Bagdad, et dans les gouvernorats du centre et du sud du pays, pour participer aux manifestations auxquelles des militants ont...

Le Qatar et la Russie discutent des évolutions en Syrie et en Libye

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a discuté, hier dimanche, avec le ministre qatari des Affaires étrangères, le vice-premier ministre du pays,...

«L’Arabie saoudite pourrait bientôt annoncer la normalisation avec Israël», déclare le directeur du Mossad

Le directeur du Mossad israélien, Yossi Cohen, a déclaré «qu’un accord de normalisation avec l’Arabie saoudite sera prochainement annoncé», tout en signalant que «d’importantes...