mardi, octobre 20, 2020

L’ONU réaffirme son soutien au peuple palestinien

NEW YORK (Nations Unies), 27 novembre (Xinhua) — Plusieurs responsables des Nations Unies ont réaffirmé mercredi leur engagement à œuvrer en faveur de la réalisation des droits inaliénables du peuple palestinien, l’ONU ayant marqué la 32e Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien dans un contexte difficile pour les efforts destinés à mettre fin au conflit israélo-palestinien.

« Malheureusement, au cours de l’année écoulée, il n’y a eu aucune évolution positive et la situation sur le terrain continue de se détériorer », a déploré le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, dans un message lu par sa cheffe de cabinet lors de la célébration de cette journée au siège des Nations Unies à New York.

M. Guterres a souligné que l’intensification des colonies de peuplement illégales, la démolition de maisons palestiniennes et les souffrances généralisées à Gaza doivent cesser.

« L’établissement de colonies de peuplement dans le territoire palestinien occupé, y compris Jérusalem-Est, n’a aucune valeur légale et constitue une violation flagrante du droit international, comme indiqué dans la résolution 2334 du Conseil de sécurité », a-t-il rappelé. « Ces actions risquent de compromettre la viabilité de la création d’un Etat palestinien sur la base des résolutions pertinentes des Nations Unies. »

Le secrétaire général a également souligné que les tirs aveugles de roquettes et de mortiers en direction des populations civiles israéliennes doivent cesser. Il a appelé les Israéliens et les Palestiniens, ainsi que tous leurs soutiens, à prendre des mesures pour rétablir la confiance dans la solution des deux Etats.

« Il n’y a pas d’alternative viable », a-t-il dit. « C’est une illusion dangereuse de penser que le conflit peut être géré ou contenu à perpétuité. »

Le président de l’Assemblée générale des Nations Unies, Tijjani Muhammad-Bande, a rappelé le « devoir collectif » de résoudre la question palestinienne.

Depuis plus de sept décennies, « ce sont les civils qui souffrent le plus de la violence, des assassinats, des incitations, des démolitions, des activités de peuplement illégales », a-t-il rappelé.

« Dans notre quête de la paix, nous devons partir du principe qu’une solution pacifique au conflit israélo-palestinien ne peut provenir de décisions unilatérales contraires aux positions convenues de longue date à ce sujet », a dit le président de l’Assemblée générale.

Pour M. Muhammad-Bande, toutes les formes de violence doivent cesser, « quelle que soit leur origine, car toute perte de vies humaines, qu’elle soit palestinienne ou israélienne, est inacceptable ». Selon lui, tous les griefs légitimes doivent être résolus à l’amiable et les dirigeants doivent s’efforcer d’empêcher des actions violentes.

Dans le Programme de développement durable à l’horizon 2030, les Etats membres de l’ONU ont promis de ne laisser personne de côté. « C’est dans cet esprit que la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien invite à appuyer l’aspiration de ce dernier à une paix fondée sur le respect des droits de l’Homme et des libertés fondamentales », a pour sa part déclaré Audrey Azoulay, la directrice générale de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO).

Pour Mme Azoulay, « la position de l’UNESCO est claire : une paix durable ne peut se fonder que sur le respect des droits et de la dignité de chaque Palestinienne et de chaque Palestinien ».

Sourcexinhuanet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Arabie saoudite : Le boycott des produits turcs adopté par les compagnies et rejeté par...

Un groupe de compagnies saoudiennes actives dans les secteurs du commerce et de l’industrie a annoncé, dimanche, le boycott des produits turcs, joignant la...

Première visite officielle d’un comité israélien au Bahreïn dénoncée sur les réseaux sociaux

Encore une fois, des Bahreïniens et des Arabes ont dénoncé l’accord de normalisation que Manama avait conclu avec Tel-Aviv, félicitant les manifestations que des...

Le ministre de la Tolérance émirati accusé de viol, par une femme britannique

Une femme britannique a accusé le cheikh Nahyan bin Mubarak Al Nahyan de l’avoir agressée sexuellement alors qu’elle travaillait au lancement du festival littéraire Hay...

Le Congrès américain à Al-Sissi : la question des droits de l’homme est une...

Dans une lettre adressée à Abdelfattah Al-Sissi dont le Washington Post a eu une copie, 56 membres du Congrès américain ont souligné l'importance de la question...

L’Azerbaïdjan libère 13 villages de la province de Jabrail

L'Azerbaïdjan a libéré 13 villages de la province de Jabrail, de l'occupation arménienne. L'annonce a été faite par le Président azerbaïdjanais, Ilham Aliyev, lundi sur Twitter. Il a précisé...