13.8 C
New York
vendredi, avril 12, 2024

Buy now

spot_img

L’ONU réclame la fermeture des centres de détention des réfugiés en Libye

« Torture, disparitions forcées, violences sexuelles ». Dans un rapport remis jeudi au Conseil de sécurité, le secrétaire général de l’ONU a une nouvelle fois dénoncé les conditions de détention des migrants en Libye et a réclamé leur fermeture.

« Rien ne peut justifier les conditions horribles dans lesquelles les réfugiés et migrants sont détenus en Libye ». Dans un rapport remis jeudi 3 septembre au Conseil de sécurité, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, réclame une nouvelle fois la fermeture des centres de détention libyens.

« Je renouvelle mon appel aux autorités libyennes (…) de fermer tous les centres de détention en coordination étroite avec les entités de l’ONU », demande-t-il.

Selon son rapport « au 31 juillet, plus de 2 780 personnes, dont 22% d’enfants, étaient prisonnières » dans les centres fermés de migrants à travers la Libye. « Les enfants ne devraient jamais être détenus, notamment lorsqu’ils sont sans accompagnateur ou séparés de leurs parents », affirme Antonio Guterres. Il exhorte également Tripoli de remettre les enfants à des services spécialisés jusqu’à ce qu’une solution à long terme soit trouvée.

« Conditions horribles de détention »

Le document dénonce des « conditions horribles » de détention, avec des « informations faisant état de tortures, de disparitions forcées et de violences sexuelles et sexistes commises par les fonctionnaires gérant les centres, ainsi que d’un manque de nourriture et de soins de santé ».

« Les hommes et les garçons sont régulièrement menacés quand ils appellent leurs familles afin de les pousser à payer des rançons. Des migrants et des réfugiés sont la cible de tirs lorsqu’ils cherchent à s’échapper, ce qui entraîne des morts et des blessés. Et quand ils sont estimés trop faibles pour survivre, ils sont souvent abandonnés dans un hôpital proche ou laissés à la rue pour y mourir », indique encore le rapport.

Dans les centres de détention où des stocks d’armes et de munitions sont conservés, les réfugiés et migrants, lorsqu’ils ne sont pas recrutés de force, sont souvent astreints à réparer ou recharger des armes appartenant à des groupes armés, signale aussi le chef de l’ONU.

Plus d’un an après la frappe aérienne du 2 juillet 2019 qui a tué plus de 50 réfugiés et migrants et fait des dizaines de blessés dans le centre de détention de Tajoura, près de Tripoli, aucune personne n’a encore été obligée de rendre des comptes, déplore-t-il par ailleurs.

Ces faits dénoncés par Antonio Guterres ne sont pas nouveaux. Depuis des années, la rédaction d’InfoMigrants reçoit quotidiennement des témoignages de migrants qui racontent les atrocités subies dans les centres de détention officiels en Libye. Les exilés font notamment état de tortures, rackets, viols, travaux forcés, surpopulation, malnutrition, disparitions etc. Début mars, un jeune Erythréen a trouvé la mort dans la prison de Zintan après qu’un incendie s’est déclenché dans le centre.

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

La Libye et l’Italie signent un accord gazier de 8 milliards de dollars

Les compagnies pétrolières libyenne NOC et italienne Eni, ont signé ce samedi, un accord gazier de 8 milliards de dollars, ce qui représente le...

Libye: le calme règne à Tripoli après des affrontements armés

Le calme est revenu jeudi matin dans le sud de la capitale libyenne, Tripoli, après des affrontements armés, mercredi, entre deux forces de sécurité...

Libye: L’Onu espère un accord rapide sur une base constitutionnelle pour tenir les élections

Le représentant spécial du secrétaire général de l’Onu et chef de la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (Manul) Abdoulaye Bathily, a souligné...

Libye: Le directeur de la CIA s’entretient avec Abdulhamid Dbeibeh et Khalifa Haftar

Le directeur de la Central Intelligence Agency (CIA), William Burns, a rencontré jeudi, le chef du gouvernement d'unité nationale libyen, Abdulhamid Dbeibeh, dans la...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici