vendredi, juin 25, 2021

L’Union européenne se félicite du retour des relations entre le Qatar et l’Arabie saoudite

L’Union européenne s’est félicitée de l’annonce de la réouverture de l’espace aérien et des frontières terrestres et maritimes entre le Qatar et l’Arabie saoudite.

Lors d’une conférence de presse tenue mardi à Bruxelles, le porte-parole de la Commission européenne, Peter Stano, a qualifié la réconciliation qataro-saoudienne de « positive ».

Le porte-parole européen a ajouté que les divergences qui existaient depuis plus de 3 ans, entre les pays du Conseil de coopération du Golfe, avaient été prjudiciables à l’unité au sein du Conseil.

Il a expliqué que les différends susmentionnés avaient des répercussions qui s’étendaient au-delà du Conseil de coopération du Golfe.

Et d’affirmer le soutien constant de l’Union européenne au règlement des différends entre les États du Golfe par le dialogue.

Stano a aussi souligné que l’Union européenne était prête à poursuivre son partenariat avec le Conseil de coopération du Golfe.

Depuis le 5 juin 2017, l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, le Bahreïn et l’Égypte ont imposé un blocus terrestre, aérien et maritime au Qatar, prétextant son soutien au terrorisme, ce que Doha nie et considère comme une « tentative de saper sa souveraineté et sa décision indépendante ».

Cependant, le Koweït a annoncé lundi que l’Arabie saoudite et le Qatar avaient accepté de rouvrir l’espace aérien et les frontières terrestres et maritimes entre les deux pays, à partir de lundi soir, et de traiter toutes les questions connexes, en rapport avec les répercussions de la crise du Golfe.

D’après certains cercles politiques arabes et internationaux, il est probable que les parties participantes signent un accord de principe pour jeter de nouvelles bases à la réconciliation entre le Qatar et les quatre pays du blocus, ou, tout du moins, avec seulement l’Arabie saoudite dans un premier temps.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos