Un soldat malien a été tué et deux autres blessés dans une attaque contre un poste de contrôle à Dialloubé, région de Mopti, dans le centre du pays, a fait savoir un communiqué des forces armées maliennes, jeudi.

L’attaque a eu lieu dans la nuit de mercredi à jeudi aux environs de 23h (heure locale / GMT) a précisé la même source.

« Les terroristes ont projeté une roquette sur le check-point FAMa du poste de sécurité de Dialloubé (Mopti). Le bilan provisoire, côté FAMa, est d’un mort, deux blessés et des dégâts matériels. Côté ennemi, le bilan n’est pas disponible ; l’assaillant ayant pu emporter ses victimes », a ajouté le communiqué des FAMa.

Pour rappel, depuis mars-avril 2012, le Mali a basculé dans l’insécurité et l’instabilité, lorsque des groupes terroristes liés à Al-Qaïda avaient pris le contrôle de nombre de localités dans le nord.

Délogés en grande partie grâce à une intervention militaire internationale, lancée en janvier 2013, ces groupes continuent à sévir, perpétrant des attaques sporadiques contre les civils et les forces armées, aussi bien maliennes qu’étrangères.

Depuis 2015, ces attaques se sont étendues au centre et au sud du Mali ainsi qu’aux pays voisins, en particulier le Burkina Faso et le Niger.

Les forces étrangères comme la mission onusienne (Minusma), ou française (Barkhane) ou encore celle du G5 Sahel, n’ont pas parvenu jusqu’à présent à stabiliser le pays et la région.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here