mercredi, octobre 28, 2020

Manifestations en Irak: 42 morts en une journée et le peuple passe au sit-in

Courrier arabe

En Irak, les organisateurs des manifestations populaires ont appelé au lancement d’un sit-in ouvert, dans tout le pays, à l’ombre du couvre-feu imposé par les autorités dans huit régions, après que 42 manifestants ont été tués hier, et plusieurs autres blessés.

L’agence «Reuters» a rapporté, selon des sources de sécurité irakienne, que «près de 42 personnes ont été tuées lors des manifestations de vendredi», soulignant que «certains avaient été assassinés par des milices chiites armées, qui avaient ouvert le feu sur la foule, et que d’autres avaient été asphyxiés par les bombes lacrymogènes lancées par les forces de l’ordre».

Un sit-in en réponse au couvre-feu

De leurs part, les médias locales ont annoncé que «les organisateurs des manifestations avaient appelé à un sit-in ouvert et national, à compter d’aujourd’hui samedi à partir de 14h», et ont rapporté qu’à Bagdad, plusieurs avaient commencé, depuis la veille, à tendre des tentes aux bords des rues.

Apportant plus de détails sur le sit-in prévu, «Karim al-Chamli» l’un des organisateurs à «Bassora», a expliqué à l’agence turque «Anadolu», que les protestants, dans tout le pays avaient décidé de passer des manifestations au sit-in ouvert, après que les autorités avaient imposé le couvre-feu.

«Nous ne renoncerons pas, et nous ne nous soumettrons », avait-il noté en insistant sur le fait que le sit-in ne prendra fin, qu’une fois les demandes du peuple obtenues.

L’état commence à être dépassé

Entre temps, la direction irakienne conjointe des opérations a annoncé aujourd’hui dans un communiqué, qu’«elle appliquera les lois anti-terroristes sur les manifestants», les mettant en garde contre la déstabilisation de la sécurité nationale, et promettant de lourdes sanctions à tous ceux qui ne respecteront pas l’aspect pacifique des manifestants.

Par ailleurs, le Parlement irakien prévoit tenir aujourd’hui une réunion, pour discuter les demandes populaires, et l’exécution des réformes proposées, essayant de calmer la colère populaire qui s’est accentuée hier, quelques heures après le discours du premier-ministre «Adel Abdel Mahdi».

Cependant, il importe de noter que le couvre-feu entrera en application à partir de 20h, dans 8 régions irakiennes, où les manifestants ont promis de tenir tête et de rester dans les rues, défiant le gouvernement et ses autorités.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Libye : Détails de l’accord signé entre le Qatar et le gouvernement d’union nationale (GNA)

L’accord sécuritaire signé entre le Gouvernement libyen d’union nationale (GNA) et le Qatar s’est intéressé à plusieurs domaines, notamment ceux liés à la lutte...

France: le nombre de décès dus à la Covid-19 a doublé en 24h

Alors que lundi la France avait déjà enregistré le nombre de décès journalier le plus élevé depuis avril -258 morts-, ce mardi il a...

L’Iran renforce sa défense aérienne à la frontière avec l’Azerbaïdjan et l’Arménie

L'armée iranienne a annoncé mardi le renforcement des unités des Forces aériennes dans le nord-ouest du pays, suite à l'escalade des tensions dans la région du Haut-Karabakh, en Azerbaïdjan. Selon le commandant général de la défense...

Accord de normalisation : Des négociations entre Israël et 5 pays arabes à l’issue...

Le ministre israélien des Renseignements, Eli Cohen, a déclaré que des négociations entre Tel Aviv et 5 pays arabes seront intensifiées en vue de normaliser les relations. C'est ce qui...

Le Qatar et le gouvernement libyen signent un accord sécuritaire, dénoncé par les milices...

Le Qatar et le Gouvernement d’union nationale libyen (GNA) ont signé lundi, un accord sécuritaire, au moment où les milices de Khalifa Haftar dénoncent «des...