mercredi, octobre 21, 2020

Manifestations en Irak : Le nombre des victimes augmente, et al-Sistani proclame des réformes concrètes

Courrier arabe

Au moment où le bilan des victimes des protestations irakiennes s’alourdi, l’influente personnalité de la communauté chiite en Irak «Ali al-Sistani» a appelé aujourd’hui, lors de la prière du vendredi, les trois présidences du pays à entreprendre des réformes concrètes, portant le Parlement pour responsable du retard de son application.

Al-Sistani déclara que «le gouvernement et les parties politiques ne répondaient pas aux demandes populaires, et qu’aucun progrès concret n’a été réalisé par leur part», et appela les parties politiques à changer leur façon de traiter les problèmes au pays.

Lors de la prière du vendredi, tenue à Karbala, la ville du sud irakien, al-Sistani affirma que «le Parlement, avec les autorités législatives dont il jouit, est le premier responsable», en parlant des tensions qui avaient fait des dizaines de morts, et plusieurs blessés, et détruit des structures gouvernementales.

Il nota également: «La tombée des morts lors des récentes manifestations, est une chose désolante», prévenant des conséquences que les violences contre les manifestants risquent d’engendrer.

La situation dégénère

Tôt dans la journée, des sources médicales irakiennes avaient signalé que le nombre des victimes suite aux manifestations populaires, que le pays a connu durant les derniers jours, a augmenté pour atteindre 44 morts et les centaines de blessés.

Alors que des témoins ont parlé du déploiement de l’armée et des forces spéciales, dans les rues principales de Bagdad, après que le couvre-feu imposé par le gouvernement a été violé par des milliers de manifestants.

Ils ont également noté que les forces de l’ordre avaient tiré en l’air pour disperser les manifestants qui avaient tentaient de se rassembler au centre-ville, signalant que la capitale qui marque actuellement un calme relatif risquait de s’enflammer à tout moment.

Appel aux réformes 

Dans un tel contexte, le premier-ministre irakien «Adel Abdel Mahdi» a appelé les députés irakiens à le soutenir pour entreprendre des réformes ministérielles, pour le bien du pays, loin des arrangements politiques.

Il annonça que son gouvernement avait entrepris des procédures pour juger les responsables corrompus, dont la destitution des plus de mille employés pour corruption et dilapidation de l’argent public.

Et signalant que des procédures ont été entreprises pour libérer ceux qui ont été détenus lors des manifestations, il parla de la formation de comités juridiques pour garantir l’interdiction de l’utilisation de la violence contre les manifestants.

De son côté, Amnesty international a appelé les autorités irakiennes à lancer une enquête neutre et indépendante au sujet de manifestants tués par les forces de l’ordre.

Rappelons que la violente vague de protestations, qui avait éclaté mardi dernier, et qui s’est propagée de Bagdad vers les autres villes du riche pays pétrolier, représente le seul moyen aux yeux des Irakiens pour faire entendre leurs voix, proclamant la lutte contre la corruption, l’amélioration des services, et cherchant la garantie d’un niveau de vie meilleur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

L’émir du Qatar discute la collaboration économique avec le secrétaire au Trésor des États-Unis

L’émir du Qatar, le cheikh Tamim ben Hamad al-Thani, a discuté aujourd’hui mercredi, avec le secrétaire au Trésor des États-Unis, Steven Mnuchin, les moyens...

Le Premier ministre arménien exhorte la population à prendre les armes contre Azerbaïdjan

Le Premier ministre arménien a appelé mercredi ses compatriotes à aller au front pour combattre dans le Haut-Karabakh ou Nagorny Karabakh, territoire azerbaïdjanais occupé...

Libye: une nomination à la tête des médias officiels fait polémique

Des responsables politiques et militaires en Libye ont appelé à annuler la nomination du journaliste Mohamed Baayou, désigné à la tête de la Fondation libyenne des médias. C'est ce...

La télévision égyptienne diffuse des fuites et attaque le ministre de la Communication

La télévision officielle égyptienne a diffusé lundi des fuites, concernant le ministre de la Communication, Oussama Haikal, l’accusant «de servir des tierces parties», en...

Irak : trois civils meurent dans une explosion au nord du pays

Trois civils ont été tués, tôt mercredi, dans l’explosion d’une bombe placée dans une voiture, dans la province de Ninive, au nord du pays, selon une...