mardi, juillet 14, 2020

Le prince héritier saoudien aurait hacké le smartphone du propriétaire du Washington Post cinq mois avant le meurtre de Khashoggi

Le journal britannique The Guardian a révélé que le prince héritier saoudien Mohammed bin Salman avait piraté le téléphone de Jeff Bezos, le propriétaire de la société Amazon et du journal The Washington Post, pour qui travaillait le journaliste saoudien Jamal Khashoggi, cinq mois avant l’assassinat de ce dernier.

L’opération a été faite à travers un message vidéo en envoyé depuis le compte WhatsApp appartenant à Bin Salman, le 1er mai 2018, a rapporté le journal.

En effet, le message envoyé depuis le compte personnel de Bin Salman vers le téléphone Bezos contenait un code potentiellement dangereux, selon les experts qui enquêtaient sur l’affaire.

Le journal a également fait savoir que le message de Bin Salman avait conduit au téléchargement d’un grand nombre de fichiers qui se trouvaient sur le compte Bezos, cinq mois avant l’assassinat de Khashoggi.

Neuf mois après, des informations sur la vie personnelle de Bezos ont commencé à être publiées dans le National Enquirer, dont le propriétaire, David Baker est l’ami du prince héritier saoudien.

Selon le Guardian, les experts estiment que Bin Salman aurait viser à mettre un terme aux critiques à son encontre de la part du Washington Post, car la prise pour cible de l’homme le plus riche au monde par Bin Salman “créerait des ondes de choc de Wall Street à la Silicon Valley”.

Il est à rappeler que Khashoggi a été tué, le 2 octobre 2018, à l’intérieur du consulat général saoudien à Istanbul, en Turquie, dans une affaire qui a choqué l’opinion publique internationale.

Après 18 jours de déni et d’interprétations contradictoires, Riyad a annoncé son meurtre à l’intérieur du consulat et a arrêté 18 citoyens dans le cadre des enquêtes, sans révéler les responsables du crime ni l’emplacement du corps.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Arrêté à l’aéroport Djerba-Zarzis, un professeur à la Sorbonne subit un mauvais traitement des...

Le maître de Conférences à l'université de la Sorbonne et l'ex-conseiller de l'ancien président de la République, Mohamed Hnid, a été arrêté, ce dimanche,...

La NOC accuse les Émirats Arabes Unis d’être le premier responsable de l’arrêt renouvelé...

La compagnie pétrolière nationale de la Libye (NOC) a dénoncé, hier dimanche, explicitement l’arrêt renouvelé de la production et la suspension des exportations de...

Covid-19: les États-Unis enregistrent prés de 700 nouveaux décès en 24 heures

Le bilan des victimes du coronavirus aux Etats Unis est passé, dimanche, à 137 418 morts, après que les autorités sanitaires du pays aient...

Yémen: les Houthis ciblent une installation pétrolière saoudienne et plusieurs aéroports

Le groupe rebelle yéménite des Houthis a déclaré dans un communiqué : "Nous avons ciblé avec précision la grande installation pétrolière de Jizan, dans...

Libye: Haftar impose des conditions pour permettre l’exploitation du pétrole

Le seigneur de guerre renégat Khalifa Haftar, chef des milices rebelles de l'est de la Libye, a déclaré, samedi, qu'il continuera à bloquer la...