Le célèbre compte saoudien sur Twitter «Mujtahidd» a déclaré samedi que le prince héritier saoudien Mohamed ben Salmane programmait « une visite théâtrale » aux frontières sud avec le Yémen, en réponse aux voix qui l’accusent de négliger l’armée saoudienne.

Le compte expliqua, lors d’une série de tweets, que «la visite sera sous forme d’inspection menée sur les dernières lignes des fronts des combats, mais que la mise en scène, intelligemment coordonnée par «Saoud al-Qahtani», s’organisera pour donner l’impression que le prince est au cœur du combat».

Mujtahidd signala: «Les soldats des dernières lignes sont, depuis deux semaines, soumis à des entraînements exhaustifs, préparant l’arrivée du prince, ce qui lui coûta les insultes de plusieurs d’entre eux, notamment suite aux incidents de «Najrane», et aux bombardements intensifs menés au Yémen contre le gouvernement légitime», notant que l’état psychique des soldats se dégradait, et «qu’ils déclarent avoir réalisé s’être impliqué dans une guerre aléatoire, et non pas s’être engagé pour défendre la patrie».

Au final, le compte expliqua que «ben Salmane avait longtemps hésité à entreprendre une telle initiative, de peur que les missiles des Houthis ne lui tombent sur la tête, ou que le groupe yéménite ne parvienne à intercepter les communications des renseignements secrets des troupes saoudiennes et localise sa présence», indiquant que le prince était pris dans un grand dilemme car «s’il annulait la visite, les soldats s’acharneront contre lui, et plus il mettait du retard à visiter les troupes, plus les critiques s’accentuaient».

Rappelons que les frontières de l’Arabie saoudite avec le Yémen sont régulièrement agitées par les combats, les bombardements et les attaques de drones, et sont fréquemment infiltrées par les Houthis, notamment lors de leur récente opération lors de laquelle ils ont capturé 2000 soldats qui combattaient au nom du royaume saoudien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here