dimanche, juin 13, 2021

Le Premier ministre israélien remercie le Maroc pour « sa volonté de faire la paix »

Le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, a salué, jeudi, l’annonce faite par Rabat de la reprise de ses relations diplomatiques avec Tel-Aviv.

Il a dans ce sens salué le roi du Maroc Mohammed VI pour « sa volonté de faire la paix».

C’est ce qui ressort de la conférence de presse tenue par Netanyahu, et suivie par le correspondant de l’Agence Anadolu, peu de temps après l’annonce faite par le président américain, Donald Trump, d’un accord pour rétablir les relations entre le Maroc et Israël.

« Je remercie le Roi Mohammed VI du Maroc pour sa volonté de faire la paix avec Israël », a déclaré Netanyahu.

« La paix avec le Maroc sera très chaleureuse », a-t-il soutenu.

Et d’ajouter, « J’ai toujours cru en la paix et je remercie le président Trump pour ce qu’il a fait pour Israël. Nous ne l’oublierons jamais ».

Le ministère israélien des Affaires étrangères a tweeté « c’est un moment historique ! Israël et le Maroc ont accepté de normaliser leurs relations».

Et d’ajouter, « le Maroc est le sixième pays, après l’Egypte, la Jordanie, les Emirats, le Bahreïn et le Soudan, à normaliser ses relations avec l’Etat d’Israël ».

Un peu plus tôt ce jeudi, Trump a écrit sur Twitter, « une autre réalisation historique aujourd’hui! Nos deux grands amis Israël et le Royaume du Maroc ont convenu d’établir des relations diplomatiques complètes. C’est une belle avancée pour la paix au Moyen-Orient ».

Peu de temps après, le roi du Maroc a annoncé la reprise des contacts bilatéraux officiels et des relations diplomatiques avec Israël « dès que possible », rapporte un communiqué publié par la cabinet royal.

Mohammed VI a souligné que cette initiative, « n’affectera aucunement l’engagement permanent et constant du Maroc à défendre la Cause Palestinienne juste, et son inscription sur la voie de l’instauration d’une paix juste et durable dans la région du Moyen-Orient ».

Le Maroc et Israël ont entamé des relations limitées en 1993, après la conclusion de l’accord d’Oslo, avant que Rabat ne décide de les suspendre, après le déclenchement de l’Intifada Palestinienne, en 2002.

En vertu de cette annonce, le Maroc devient le seul pays maghrébin à établir des relations avec Israël, après la rupture des relations entre la Mauritanie et Tel-Aviv en 2010, ce qui constitue une percée israélienne remarquable dans la région du Maghreb.

Le Maroc est de ce fait, le quatrième pays arabe à convenir d’un accord de normalisation avec Israël au cours de l’année 2020, et ce, après que les Émirats arabes unis et le Bahreïn ont signé deux accords de normalisation le 15 septembre.

Alors que le Soudan avait annoncé, le 23 octobre, l’approbation de la normalisation, laissant la responsabilité de conclure un accord à cet égard au prochain Conseil législatif (pas encore élu).

Les quatre pays cités rejoignent ainsi deux pays arabes qui ont signé des accords de paix avec Israël, à savoir la Jordanie (1994) et l’Égypte (1979).

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos