lundi, mars 8, 2021

Nigéria : la deuxième vague de la Covid-19 s’accompagne d’une pénurie en oxygène

Les hôpitaux de Lagos, la capitale commerciale du Nigéria, sont débordés face à l’afflux de patients atteints de la Covid-19, ont rapporté des médias locaux et africains.

Dans la capitale commerciale du Nigeria, le nombre de cas a considérablement augmenté depuis décembre dernier provoquant une pression au sein des structures sanitaires, indique la chaîne Africanews.

La deuxième vague de la pandémie a créé également une pénurie en oxygène liquide. Ce gaz médical est précieux pour aider à respirer les patients sévèrement touchés par le Covid-19. Rien qu’à Lagos, la demande est passée de 70 à 350 bouteilles par jour, précise le même média.

« Nous n’avions jamais manqué d’oxygène liquide », assure Akin Abayomi, commissaire à la santé de Lagos, cité par Africanews. « Nous avions connu quelques difficultés d’approvisionnement mais jamais à ce point. Aujourd’hui, les patients en ont besoin et il n’y en a plus. », a-t-il ajouté.

Le président Muhammadu Buhari a fait voter vendredi un budget exceptionnel de 17 millions de dollars pour construire 38 centrales à oxygène dans le pays et réparer au plus vite les usines défectueuses, rapporte enfin le média panafricain.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos